Contribution à une étude sur la littérature orale : chants et chansons modernes en République Centrafricaine: valeur expressive, valeur didactique

par Anne Gresenguet

Thèse de doctorat en Littérature

Sous la direction de Jacques Chevrier.

Soutenue en 2004

à Paris 4 .


  • Résumé

    Genre populaire et abondamment représenté dans la littérature orale, chants et chansons restent le parent pauvre de la recherche en tradition orale. Notre sujet qui porte sur la valeur expressive et la valeur didactique des chants et chansons en République Centrafricaine, demeure une contribution à la connaissance de la littérature de ce pays à travers un aspect essentiel de sa vie culturelle. Le second intérêt de notre travail concerne l’ambivalence du genre que les chants et les chansons constituent. En effet, ce genre par sa nature, sa forme et son contenu, se révèle à la fois comme musique et comme parole. Ici, l’aspect musical n’est pas celui qui nous occupe, même si par moment, nous nous y intéressons pour tel ou tel aspect de notre analyse. En effet, il s’agit là d’une dimension qui appartient en propre aux musicologues. En revanche, l’aspect textuel constitue pour l’essentiel la matière de notre étude en ce sens qu’il y a lieu de déterminer la nature de la parole chantée. Cette parole est-elle une parole artistique ou une parole vulgaire? La réponse à cette question n’est pas toujours évidente quand on sait l’éventail extrêmement large dans lequel se développe la parole du chant et de la chanson qui peut aussi se permettre le luxe d’une réflexion philosophique, ou se poétiser à merveille, ou donner dans la grossièreté, voire dans la vulgarité la plus intolérable. Enfin, notre travail s’inscrit dans le cadre d’une école centrafricaine jeune qui commence à instaurer sa propre tradition de recherche et d’enseignement susceptible d’enrichir le domaine déjà fort appréciable des études littéraires.

  • Titre traduit

    Contribution to a study on the oral centrafrican literature: moderns singins and songs in Central African Republic, expressive value, didactic value


  • Résumé

    Popular gender and abundantly represented in the oral literature, singings and songs stay the poor parent of the research in unwritten. Our study on the expressive value and didactic value of the moderns singings and songs in Central African Republic, remains a contribution to the knowledge of the literature of this country through an essential aspect of its cultural life. The second interest of our work concerns the ambivalence of the gender that the singings and the songs constitute. Indeed, this gender by its nature, its form and its content reveals itself at once as music and as word. Here, the musical aspect is not the one which keeps us busy, even if now and again, we take an interest for such or such aspect of our analysis. Indeed, here it is a question of a dimension which belongs in peculiar to the musicologists. On the other hand, the textual aspect constitutes for the essential the material of our study in this case that there is reason for to determine the nature of the singed word. Is this word an artistic word or is it a vulgar word? The answer to this question is not always evident when one knows the fan extremely broad in which develops the word of the singing and of the song which can also venture the luxury of a philosophic thought, or poetise itself wonderfully, or run into the grossness, even into the vulgarity the most unbearable. Finally, our work inscribes in the context of a young centrafrican school which begins to establish its one tradition of research and teaching capable of enrich the domain already very appreciable of the literary studies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (582 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 142 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5924/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7774
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.