Heinrich Mann et la France

par Chantal Simonin

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Gilbert Merlio.

Soutenue en 2004

à Paris 4 .


  • Résumé

    Centré sur l'intérêt précoce et durable que Heinrich Mann (1871-1950), refusant de se reconnaître dans l'Allemagne de son temps, porte à la littérature et à la culture françaises, le présent travail retrace à partir d'une étude conjointe de la biographie et de l'œuvre de l'auteur la manière à la fois sinueuse et continue dont H. Mann, récusant sans le renier vraiment l'esthétisme de ses débuts, se rapproche d'un idéal républicain identifié dans quelques grands textes de littérature française (Michelet, Zola) abondamment annotés par l'auteur et conservés à Berlin aux archives Heinrich Mann. Notre étude se veut une approche globale, bien que sélective, de l'œuvre de H. Mann dont on cherche à montrer, derrière la diversité apparente, l'unité et la continuité dans l'espace et dans le temps. La démarche suivie n'est pas strictement chronologique pour autant, puisque le premier chapitre de notre travail est consacré au roman de la maturité Der Untertan et que les quatre chapitres suivants se penchent sur les lectures de jeunesse (Paul Bourget) et sur les expériences (réception de l'affaire Dreyfus) à travers lesquelles H. Mann constitue intuitivement et patiemment sa personnalité d'écrivain. Les deux derniers chapitres opèrent un retour sur l'œuvre de Heinrich Mann, le portrait de Zola de 1915 et la biographie romancée d'Henri IV (1935) qui le prolonge, version aboutie d'un idéal démocratique entrevu trente ans auparavant, et dernière image idéale de l'intellectuel aux prises avec une réalité politique méprisable.

  • Titre traduit

    Heinrich Mann's view of France


  • Résumé

    This study is a global approach of H. Mann's life and work and of his democracy-concept, which he elaborated through the reception of great texts from French Literature (Michelet: History of French Revolution; Zola) and through his reception and analysis around 1904 of the Dreyfus-Affair (1898). It demonstrates in the work of H. Mann's the continuity between the satirical view of the wilhelminian Monarchy (Der Untertan 1914) and the great biography of Henri IV (1935-1938) in the exile-years. This study is also a demonstration of the tenacity that H. Mann employed in building his own personality as "intellectuel à la française. "

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (475 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 475 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5869/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7412
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.