Un siècle de sculpture et de mobilier religieux: les églises marseillaises et aixoises au XVIIIe siècle

par Émilie Roffidal-Motte

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Alain Mérot.

Soutenue en 2004

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette thèse, à partir d'un cadre géographique et temporel clair-les villes de Marseille et d'Aix au XVIII siècle-développe des questions qui intéressent l'histoire de la sculpture et des formes. Les oeuvres sont tout d'abord abordées sous l'angle de la commande, pour déterminer les obligations juridiques, les types de besoin et les aspirations des clients. La recherche fréquente de fonds, par la mise en place d'emprunts, de placements financiers, d'échanges ou de loteries, et surtout l'intervention des municipalités, constitue des particularismes à prendre en compte dans le processus de création des oeuvres. L'étude des modes de financement, tout comme le déroulement de la commande, permettent de préciser les rapports entre les différents acteurs, ainsi que la place de l'artiste, qu'il soit menuisier, sculpteur, marbrier ou architecte, intervenant dans le procesus de création (dessin, maquette ou réalisation). La définition de leur milieu permet de déterminer les mécanismes de la transmission et de l'information et de mettre en avant le déplacement de la formation, et des pratiques du travail, vers de nouvelles organisations (école, académie) qui renouvellent et élargissent les anciens réseaux. L'étude des matériaux, des formes, et des emplacements choisis, révèle la logique interne des oeuvres, ainsi que la cohérence de leur système de représentation. Elle permet également, sous l'éclairage d'une pensée à la fois théologique et esthétique, de déterminer une tentative de remise en ordre de l'espace acclesial, ainsi que les réponses qui y sont apportées.

  • Titre traduit

    ˜A œcentury of sculpture and religious furniture: the churches of Marseille and Aix during the XVIIIth century


  • Résumé

    This thesis adresses the questions concerning the history of sculpture and form wythin the clear geographic and temporel framework of Marseille and Aix during the XVIIIth century. The works examine primerily the principal aspects of the commission, thereby determining the legal obligations, the types of needs of the clients. The frequent search for funds by way of loans,financial investements, exchanges , loteries and especially the intervention of municipalities, influences the uniquness of the creation of each work. As in the discussion of commission, the study of the various means of fundraising , help to clarify the relationship between the different participants as well as the status of the artist, wether a woodworker, sculptor, marble-worker or architect, all while influencing the process of the creation (drawing, model, final work). The definition of their artistic mediums allows the viewer to clarify the transference of the information and the mechanisms, as well as to draw the displacement of the formation, and the work practices, towards the new organisations (school, académy), that renew and expand the existing relationships amongst the sculptors. The study of the materials, the forms and the selected location reveals the internal reasoning of the works as well as the consistency in wich the works are represented. While regarding the theological and aesthetic aspects, this thesis equally allows to determine the attempt of reorganization of ecclesial space as well as the produced responses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol. (909 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 417 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5858/1-5

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7548
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/3141
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.