L'insularité théâtrale au XVIIIe siècle

par Myung-Eun Lee

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de François Moureau.

Soutenue en 2004

à Paris 4 .


  • Résumé

    Notre objectif se résume au fait de savoir si l'on peut établir un schéma global de l'insularité théâtrale au XVIIIe siècle. Autrement dit, comment la figure de l'île comme image du monde contemporain informe-t-elle l'écriture dramatique ? De quelle manière l'île en conditionne l'évolution, la mise en scène et l'interprétation faite par le public? Le fait de porter son attention sur les pièces de théâtre ayant une île pour lieu d'action est une manière d'insister sur la singularité du fait théâtral, puisque l'île y est autant un espace scénique qu'un espace dramatique, mais aussi sur la spécificité même de l'espace insulaire, sur tout imaginaire géographique qui le connote. Toute la symbolique qui se dégage de sa représentation permet d'en faire le reflet du regard d'une époque sur elle-même. Par toutes ses connotations liées à la configuration de la topologie insulaire, la scène insulaire se distingue des autres lieux, plus classiques, que l'on rencontre au théâtre. L'identité propre de chaque île et son originalité par rapport à tout autre lieu, les autres îles comprises, n'est jamais neutre pour le déroulement de l'intrigue, mais influence au contraire directement celle-ci au point de l'en rendre totalement dépendante parfois, dans les pièces de théâtre. Si nous considérons la théâtralité comme une fixation et une limitation dans l'espace (la scène) et dans le temps (la durée du temps de la représentation), ce qui est sa marque la plus caractéristique, on s'aperçoit qu'à l'évidence, elle s'associe aisément en cela avec l'insularité, et que les deux disposent d'un terreau commun qui rend la symbiose pour ainsi dire naturelle.

  • Titre traduit

    ˜The œtheatrical insularity of the 18th century


  • Résumé

    The objective of this thesis is summarized in the following question: is it possible to establish a general scheme of the 18th century's theatrical insularity? In other words, how does the figure of the island as the image of contemporary world formulate the drama writing? In which way does the island condition its evolution, mise-en-scène and public interpretation? If our attention is paid to the theatre pieces having the island as the action ground, it is as the way of insisting on the singularities of theatrical facts, for the island is as much theatrical a place as dramatic. But it is also as the way of insisting on the very specificities of the insular space, and on all the geographic imaginaries which comprehend the island in connotation. All the symbolic that emerge from the representations of the island grasp in itself the reflection of the epoch's self-image. Through all its connotations related to the configuration of insular topology, the insular scene distinguishes itself as more classic from the other places that we could meet in the theatre. The proper identity of each island and its originality with regard to all other places, including the other islands, can be never neutral in the development of the intrigue. On the contrary it has such influence on the development that the latter could be often totally dependant on the former. Considering the theatre to be fixed and limited in space (the scene) and in time (the duration of the representation), which constitutes its most characteristic mark, we find it obvious that the theatre is easily associated to insularity by these prosperities, and that theatricality and insularity have a common ground that makes their symbiosis, as it is said, natural.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (343 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 265 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5813

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6977
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.