Roman d'aventures et utopie communautaire dans Tchevengour d'André Platonov et Dan Yack de Blaise Cendrars

par Alice Pintiaux

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Jean-Pierre Morel.

Soutenue en 2004

à Paris 3 .


  • Résumé

    Le genre du roman d'aventures, à l'épreuve du politique et de l'Histoire, est un creuset de nombreuses tendances du romanesque durant l'entre-deux guerres, et permet de croiser des critères définitoires, de faire ressortir des congruences notables entre ces deux romans. Le voyage et l'aventure, en préalable à la fondation du bonheur des hommes, participent ainsi de la dimension utopique de nos romans, qu'il s'agisse de fonder une usine aux antipodes ou d'ériger une ville russe en symbole du communisme. L'entreprise nécessite un aménagement du temps et du lieu, mais aussi une réflexion sur l'autorité. Toutefois, l'échec de la communauté conduit à redéfinir la relation à l'autre. Mais la quête ontologique, l'omniprésence de la mort et le risque de désagrégation du corps collectif révèlent un profond bouleversement de l'ethos communautaire, qui rejaillit sur rapport à l'écriture et à la parole dans nos deux romans.

  • Titre traduit

    The adventure novel and the communitarian utopia in Andrei Platonov's Chevengur (1928-29) and Blaise Cendrars's Dan Yack (1929)


  • Résumé

    The adventure novel, which brings politics and history into play, is a melting-pot which channelled many novelistic trends between the First and the Second World War. The genre allows us to combine the criteria used in defining these two novels, and to highlight important traits, common to both. Thus journey and adventure, presented as preliminaries to the founding of human happiness, share in the utopian dimension of both novels, whether the aim is to found a factory at the other end of the world or to erect a Russian town as a symbol of communism. Such ventures entail a new layout of time and space, and also a reflection upon authority. The failure of the community promptly leads to a redefinition of the individual's relationship to the other. Finally, the ontological quest, the pervasive presence of death, and the disintegration which threatens the collective body, reveal a profound disruption of the communitarian ethos, which in turn affects the relationship towards writing and towards speech, in both novels.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (421 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 397-419. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8436
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.