Marguerite Yourcenar, Alejo Carpentier : écritures de l'histoire

par Fabienne Viala

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Daniel-Henri Pageaux.

Soutenue en 2004

à Paris 3 .


  • Résumé

    L’académicienne Marguerite Yourcenar (1903/1987) et le romancier cubain Alejo Carpentier (1904/1980) ont choisi l’Histoire comme matériau privilégié de leur création romanesque. Pour eux, la connaissance du passé est la clé de la connaissance de l’homme et, en même temps, seul le roman peut en donner une approche authentique. La fiction, mieux que l’historiographie événementielle, exhume les invariants de la condition humaine et jette des passerelles entre le passé et le présent. Les pérégrinations du personnage ouvrent une fenêtre sur une réalité révolue, tandis que sa destinée archétypale atteint une dimension mythique ; les références artistiques, tissées dans le récit, réduisent les distances temporelles et révèlent le drame universel de toute existence. Ce roman, qui nous tend le passé comme un miroir, est un roman humaniste qui, malgré une histoire cyclique qui répète les mêmes erreurs, continue de croire aux vertus cognitives de la culture et à la nature perfectible de l’homme.

  • Titre traduit

    Marguerite Yourcenar, Alejo Carpentier : writings of history


  • Résumé

    Marguerite Yourcenar, the member of the French Academy (1903/1987) and the Cuban novelist Alejo Carpentier (1904/1980) chose History as the material for their fictions. They both believe that, on the one hand, knowing the past is the better way of knowing mankind; on the other hand, the novel is the path leading to a true version of remote events. The fiction, better than factual historiography, digs out the invariant characteristics of human nature and joins up past and present. With the character, we travel through a chaotic historical period and at the same time, his individual destiny reaches a mythical sense. The works of art reflect themselves on the narration, bring the remote time closer and reveal the universal drama of human condition. Urging the reader to look at himself through the mirror of the past, the novel is moved by the humanist belief that, even if history is constantly being remade, culture can enlighten and improve the humanity.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par PIE. Peter Lang à Oxford [etc.], Bern, Bruxelles

Marguerite Yourcenar, Alejo Carpentier : écritures de l'histoire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (785 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 770-785

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8318
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par PIE. Peter Lang à Oxford [etc.], Bern, Bruxelles

Informations

  • Sous le titre : Marguerite Yourcenar, Alejo Carpentier : écritures de l'histoire
  • Dans la collection : Yourcenar , 1 , 2030-7314
  • Détails : 1 vol. (183 p.)
  • ISBN : 978-90-5201-400-5
  • Annexes : Bibliogr. p. 177-183. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.