L'inscription du portrait-tableau dans À la recherche du temps perdu de Marcel Proust (1871-1922)

par Nayla Tamraz

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Pierre-Louis Rey.

Soutenue en 2004

à Paris 3 .


  • Résumé

    Etudier l’inscription du portrait-tableau dans A la recherche du temps perdu revient à s’interroger sur les modalités de son insertion au sein d’un discours romanesque, ainsi que sur les modalités de son écriture, à partir des énoncés descriptifs qui proposent une ekphrasis, reconsidérée à la lumière du tableau réel et de la critique d’art. Il en résulte une contamination du système de représentation de La Recherche, les portraits scripturaux se donnant à lire comme des portraits picturaux. Il apparaît finalement que Proust assigne des fonctions différentes à ces deux catégories de portraits : en « peignant » ses personnages, il fait d’eux des tableaux vivants pour des raisons sans doute esthétiques, mais à l’objet esthétique proprement dit, Proust attribue une autre fonction, celle de signifier. A différents niveaux de sens et d’interprétation de La Recherche les descriptions de portraits peints interviennent donc comme de véritables noyaux herméneutiques assumant des fonctions multiples dans l’économie générale de l’œuvre.

  • Titre traduit

    The registration of the portrait-painting in A la recherche du temps perdu by Marcel Proust


  • Résumé

    Studying the registration of the portrait-painting in A la recherche du temps perdu means wondering about the ways of its insertion in a romantic discourse as well as the ways of its writing, and this going from statements which suggest an ekphrasis, reconsidered in the light of a real painting and art criticism. A contamination of the system of representing La Recherche ensues, so that the scriptural portraits can be read as pictorial paintings. Eventually it appears that Proust assigns different functions to these two categories of portraits : by « painting » his characters, he makes living portraits of them for certainly esthetic reasons, but to the actual esthetic object, Proust attributes another function, which is to « signify ». At the different levels of senses and interpretation of La Recherche , the descriptions of painted portraits appear then as real hermeneutic cores assuming multiple functions in the general economy of the work.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Orizons à [Paris]

Proust portrait peinture


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (343 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 331-342

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8283
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Orizons à [Paris]

Informations

  • Sous le titre : Proust portrait peinture
  • Dans la collection : Universités
  • Détails : 1 vol. (252 p.)
  • ISBN : 978-2-296-08768-2
  • Annexes : Bibliogr. p. [241]-250. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.