Problématiques de l'écriture constitutionnelle : constitution et réforme dans la pensée politique de Jeremy Bentham

par Emmanuelle de Champs

Thèse de doctorat en Études anglophones. Civilisation britannique

Sous la direction de Franck Lessay.

Soutenue en 2004

à Paris 3 .


  • Résumé

    Le Constitutional Code (1830) représente l'aboutissement de la philosophie de Jeremy Bentham (1748-1832). A travers le thème de la constitution, à la croisée des discours politiques et juridiques de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle, cette thèse retrace les différentes étapes de l'engagement de Bentham en faveur de la réforme politique et constitutionnelle, pendant la Révolution française, en Grande-Bretagne à l'aube du Reform Bill (1832) et durant les révolutions patriotiques des anne��es 1820. La critique des institutions existantes s'appuie sur une morale et une ontologie utilitaristes qui permettent la dénonciation des sophismes politiques. Les institutions du Constitutional Code, à vocation universelle, ne peuvent fonctionner que si la morale et la raison utilitaristes triomphent dans l'ensemble de la société. En formulant une nouvelle grammaire des pouvoirs et en repensant le passage de l'individuel au collectif, Bentham inaugure un mode original de discours sur l'État.

  • Titre traduit

    The problems of constitutional writing : constitution and reform in the political thought of Jeremy Bentham


  • Résumé

    The Constitutional Code is central in the philosophical career of Jeremy Bentham (1748-1832). In the late eighteenth and early nineteenth centuries, the concept of "constitution" was at the crossroads of political and legal discourse. This thesis examines the various stages of Bentham's commitment to political and constitutional reform, during the French Revolution, in Britain on the eve of the Reform Bill (1832) and during the national revolutions of the 1820s. His criticism of existing institutions was grounded in a moral and ontological system derived from utility, which enabled him to expose political fallacies. The institutions of the Constitutional Code, aiming for universality, implied a moral transformation of society through the triumph of utilitarian reason. By defining a new grammar of powers and rethinking the transition from individuals to groups, he invented a new mode of political discourse.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (616 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 567-612. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8231
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.