Max Brod et Prague : identité et médiation

par Gaëlle Vassogne

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Gerald Stieg.

Soutenue en 2004

à Paris 3 .


  • Résumé

    Ce travail, consacré à l’analyse de la carrière pragoise de Max Brod, se fonde sur une approche sociologique, politique et culturelle du contexte pragois et des problèmes identitaires qu’il engendre. Après quelques années d’une recherche infructueuse durant lesquelles il développe sa propre philosophie « indifférentiste » et se rapproche du mouvement expressionniste, Max Brod réussit à établir pour lui-même une identité ancrée dans la judéité. Cela le conduit à prendre une part active dans le mouvement sioniste et à intervenir dans la vie politique de la première République tchécoslovaque afin d’obtenir la reconnaissance de la nation juive. Cette identité a également pour conséquence un travail de médiation culturelle en faveur des écrivains pragois de langue allemande et des artistes tchèques. Pour mener à bien ces deux activités, Brod crée et utilise, dans les champs politique et intellectuel, des réseaux dont l’étude met en évidence les stratégies et les contradictions propres à Max Brod.

  • Titre traduit

    Max Brod and Prague : identity and mediation


  • Résumé

    This monograph on Max Brod’s career in Prague takes a sociological, political, and cultural approach to the Prague context of Brod's work and the problems of identity that context generated. After years of unsuccessful searching, during which he developed his own "indifferentist" philosophy and grew closer to the Expressionist movement, Max Brod ultimately fashioned a personal identity rooted in Judaism. This newfound identity led him to assume an active role in the Zionist movement and to play an important role in the political struggle to recognize Jewish nationality in the First Czechoslovak Republic. It also spurred Brod to assume a mediating position among Prague's German writers and Czech artists. This monograph argues that in order to succeed as an advocate and mediator, Brod created and worked within political and intellectual networks, and that the analysis of these networks brings to the fore Brod’s strategies and contradictions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (509, 275 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 8-116 du vol. 2. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre de recherche sur l'histoire de l'Europe Centrale contemporaine. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH090
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8316
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF 1983
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.