La Parole et le lieu : Le cinéma selon Manoel de Oliveira

par Mathias Lavin

Thèse de doctorat en Études cinématographiques

Sous la direction de Jacques Aumont.

Soutenue en 2004

à Paris 3 .


  • Résumé

    L’œuvre du cinéaste portugais Manoel de Oliveira apparaît comme une singularité complexe. Il s’agit donc de décrire et d’analyser cette complexité en soulevant les questions de figuration les plus pertinentes afin de caractériser l’œuvre avec précision sans pour autant la réduire à un ensemble unifié et totalisé. La présente étude est orientée par la problématique de la parole envisagée sous ses diverses modalités : voix off, parole de commentaire, prises de parole. La parole implique un rapport avec la notion de lieu, considérée comme un travail spécifique de l’espace, notamment dans sa relation et sa différence avec l’espace scénique. Ces deux notions permettent également d’aborder la question de la signature, les différents traitements figuratifs du corps, le rapport d’Oliveira à l’histoire, sa conception du fantastique et sa pratique de l’imitation. L’œuvre d’Oliveira apparaît ainsi comme une singularité toujours paradoxale qui permet la formulation d’une modernité anachronique.

  • Titre traduit

    Speech and place : cinema by Manoel de Oliveira


  • Résumé

    The work of the portuguese director Manoel de Oliveira seems to be a complex singularity. Then the matter is to describe and analyse this singularity by raising the most relevant questions of figuration in order to characterize Oliveira’s work with accuracy without reducing it to an unified entierety. This essay is led by the problematic of speech considered as its various modalities : voice over, commentaries, declamations. Speech implicates a connection with the notion of place, regarded as a specific work of space, and more particularly if we link it with the scenic space. These two notions (speech and place) bring also to analyse the question of the signature, the various corporeal processes, Oliveira’s conception of history, his taste for fantastic atmospheres and his practice of mimesis. Oliveira’s work appears like a parodoxal singularity wich allows to formulate the hypothesis of an anachronical modernity.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

La parole et le lieu : le cinéma selon Manoel de Oliveira


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (427f.) (77 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Filmogr. f. 48-74. Bibliogr. f. 48-74 du vol. 2

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Théâtrothèque Gaston Baty (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : DG 555 (1-2)
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8272
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : La parole et le lieu : le cinéma selon Manoel de Oliveira
  • Dans la collection : Collection "Le Spectaculaire"
  • Détails : 1 vol. (299 p.)
  • ISBN : 978-2-7535-0637-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [243]-265. Filmogr. p. [267]-288. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.