Le mécénat littéraire du septième comte de Lemos (1576-1622) : grandeur et asservissement de la création littéraire en Espagne au début du XVIIème siècle

par Morgane Kappès

Thèse de doctorat en Espagnol

Sous la direction de Pierre Civil.

Soutenue en 2004

à Paris 3 .


  • Résumé

    Le septième comte de Lemos (1576-1622), que son alliance avec le duc de Lerma avait propulsé au sommet de l’Etat, s’entoura de littérateurs qui chantèrent sa gloire pour favoriser ses ambitions politiques. Cependant, le comte ne se contenta pas d’utiliser la création littéraire : celle-ci exerça sur lui une profonde fascination. En étudiant l’évolution de son image telle qu’elle apparaît dans ses propres textes et dans ceux de ses protégés, et en mettant en évidence les aspects de son rapport à la création littéraire (instrumentalisation habile mais aussi relations durables avec Cervantès, Lope de Vega, Góngora et les frères Argensola ; tolérance vis-à-vis des libertés qu’ils prenaient ; plaisir évident de lire et d’écrire), on a tenté d’expliquer cette apparente contradiction. On a alors constaté que Lemos attribuait à la littérature une dimension sacrée et désirait donc que les littérateurs reconnaissent ses pratiques mécéniques et son habileté d’auteur.

  • Titre traduit

    The literary patronage of the seventh count of Lemos (1576-1622) : the grandeur and enslavement of literary creation


  • Résumé

    The seventh Count of Lemos (1576-1622), whose alliance with the Duke of Lerma had propulsed him to the head of the state, surrounded himself with men of letters who sang his praises to foster his political ambitions. However the Count didn't simply use literary creation, he was also fascinated by it. By studying the evolution of his image as it appears in his own texts and in those of his protégés, and by showing different aspects of his relationship to literary creation (his shrewd instrumentalization, but also longstanding relations with Cervantès, Lope de Vega, Góngora and the Argensola brothers; his tolerance of the liberties they took; the obvious pleasure he took in reading and writing) the author has attempted to explain this apparent contradiction. She then discovered that Lemos attributed a sacred dimension to literature et thus wanted the men of letters to recognize his patronage and his skill as an author.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (484 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 457-477

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8267
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.