Imaginaire et figure maternelle chez Blaise Cendrars (1887-1961) et A. T'Serstevens (1885-1974)

par Alexandre Nouvel

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Philippe Hamon.

Soutenue en 2004

à Paris 3 .


  • Résumé

    Ce travail d'Alexandre Nouvel intitulé Imaginaire et figure maternelle chez Blaise Cendrars (1887-1961) et A. T'Serstevens (1885-1974) ne se situe pas dans une problématique de l'absence et d'un non-dit concernant la Mère. Il s'agit plutôt de montrer comment l'imaginaire (G. Durand, Les structures anthropologiques de l'imaginaire, 1969) inscrit la structure ambivalente de l'imago maternelle dans des productions fantasmatiques qui sembleraient exclure toute relation avec elle. A l'image de la Bonne Mère s'oppose chez t'Serstevens celle de la Mère Terrible parce que lointaine, chez Cendrars celle de la Mère maléfique parce que génératrice du vide ontologique dont souffre le Fils. Les régimes DIURNE et NOCTURNE de l'imaginaire associent leurs symbolismes et leurs structures pour faire apparaître dans les fantasmes des figurations de l'image maternelle, toujours sous-tendues par le schématisme du Rapprochement chez t'Serstevens et par celui du Plein chez Cendrars, figurations qui correspondent à la thématique des textes lyriques (Ph. Hamon, Expositions, 1989).

  • Titre traduit

    Imagery and figure of the mother in Blaise Cendrars's and Albert T'Serstevens body of work


  • Résumé

    Alexandre Nouvel's work intitled Imaginary and figure of the Mother in Cendrars's (1887-1961) and t'Serstevens (1885-1974) body of work doesn't stand in the problematic of Absence or of the Untold/ of the un-said concerning the Mother. It tends rather to analyze how the Imaginary (G. Durand, Les structures anthropologiques de l'imaginaire, 1969) inscribes the ambivalent structure of the Mother Imago into fantasmatical productions/creations which seem to exclude any relation with her. To the image of the Good Mother, there is a opposite one, in t'Serstevens's work, that is the Terrible Mother because distant; with Cendrars, the image of the Malefic Mother, because she generates ontological emptiness from which the Son suffers. The régime Diurne and Nocturne bring together their symbolisms and their structures in order to make appear in fantasms figurations of the Mother image, always with the idea of the schematism of closeness/ rapprochement with t'Serstevens and of fullness with Cendrars, figurations which correspond to the thematic of the lyrical texts (Ph. Hamon, Expositions, 1989).

Consult en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (687 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 364-402

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8287
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.