L'école française face à l'enfant alloglotte : contribution à une étude des politiques linguistiques éducatives mises en oeuvre à l'égard des minorités linguistiques scolarisées dans le système éducatif français du XIXe siècle à nos jours

par Laurent Puren

Thèse de doctorat en Didactologie des langues et des cultures

Sous la direction de Georges Daniel Véronique.

Soutenue en 2004

à Paris 3 .


  • Résumé

    Cette recherche en didactologie des langues et des cultures propose d'examiner l'évolution des politiques linguistiques éducatives mises en œuvre depuis le XIXe siècle dans les établissements publics français du premier degré vis-à-vis des élèves alloglottes issus de minorités linguistiques. Nous nous intéressons, dans une perspective contrastive, à la manière dont s'est opérée la francisation de trois populations scolaires : les Bretons au XIXe siècle, les Alsaciens-Lorrains à la même époque puis pendant l'entre-deux-guerres, ainsi que les communautés immigrées du début du XXe siècle jusqu'à nos jours. Située au carrefour de plusieurs champs ou sous-champs des sciences sociales, notamment l'histoire, les sciences de l'éducation, la didactologie des langues et des cultures, la sociolinguistique, la sociologie des relations interethniques et la politique, notre recherche se veut interdisciplinaire. Par ce travail universitaire, nous souhaitons apporter une contribution à :- une histoire de la prise en compte des langues premières des élèves alloglottes à l'école primaire française ; - une histoire de l'enseignement du français langue seconde en France métropolitaine ; - une réflexion sur la place devant être accordée à la différence culturelle dans l'espace public ; - une réflexion sur l'incidence des facteurs de type politico-idéologique sur les politiques linguistiques éducatives mises en œuvre à l'égard des minorités alloglottes.

  • Titre traduit

    The French school faced with regional and immigrant language speaking pupils : a contribution to a study of educational language policies implemented towards linguistic minorities attending schools in the French educational system from the 19th century until nowadays


  • Résumé

    This research in language didactics deals with the evolution of educational language policies which have been implemented since the 19th century in French public primary schools towards regional and immigrant language speaking pupils belonging to linguistic minorities. We mean to examine closely, from a comparative viewpoint, how three different school populations have been frenchified : the Bretons in the 19th century, the inhabitants of german speaking Alsace and Lorraine regions in the 19th century and during the interwar years, as well as the immigrant communities from the early 20th century until nowadays. Our research is at the junction of several fields in social sciences, including history, education sciences, language didactics, sociolinguistics, interethnic relations sociology, and politics. Through this academic work we wish to bring a contribution to : - a history of regional and immigrant language teaching in French primary schools ; - a history of French as a second language teaching in metropolitan France ; - a reflection on the importance that should be given to cultural differences in public space ; - a reflection on the incidence of political and ideological factors on educational language policies implemented towards minorities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (882 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 738-789. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8297
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.