L'oralité dans le théâtre contemporain : Herbert Achternbusch, Pierre Guyotat, Valère Novarina, Jon Fosse, Daniel Danis, Sarah Kane

par Marion Chénetier

Thèse de doctorat en Études théâtrales

Sous la direction de Jean-Pierre Sarrazac.

Soutenue en 2004

à Paris 3 .


  • Résumé

    Quand la scène se vide de ses personnages, quand la fiction ne soutient plus l'action dramatique, que reste-t-il au théâtre ? L'oralité. Une parole qui déplace le drame pour le situer au cœur du langage et faire des lecteurs les acteurs du texte. Étudier les manifestations de l'oralité à travers six œuvres contemporaines - celles de H. Achternbusch, de P. Guyotat, de V. Novarina, de J. Fosse, de D. Danis et de S. Kane - c'est montrer comment un mode d'énonciation spécifique s'encode dans une écriture et se transmet au lecteur. Définie par ce qui demeure du corps dans la langue quand la voix s'en absente, l'oralité rehausse la dimension sonore et rythmique de l'écriture. Elle donne ainsi à la matérialité de la langue un rôle décisif dans la constitution du sens, et renoue avec la physique de la parole. Bouleversant les codes linguistiques, elle travaille aux frontières du langage et se sert de celui-ci pour sonder l'inconnu. Par elle, le théâtre est appelé à être un lieu où l'expérience redevient possible. Située à la croisée de la stylistique, de la linguistique, de la poétique et de l'esthétique, l'oralité invite aussi à repenser les catégories fondatrices du théâtre. Elle modifie d'autre part les termes du vieux débat entre textocentristes et scénocentristes : l'oralité ne conditionne pas l'oralisation des textes, même si elle peut à l'occasion la programmer. Notion transversale, l'oralité interroge enfin la théâtralité même de la parole dans les divers genres littéraires.

  • Titre traduit

    Orality in contemporary theatre : Herbert Achternbusch, Pierre Guyotat, Valère Novarina, Jon Fosse, Daniel Danis, Sarah Kane


  • Résumé

    As soon as characters have moved away from the stage, when fiction no longer sustains dramatic action, what remains of the theatre ? Orality : an utterance that displaces drama to nest it at the heart of language and transforms readers into actors of the text. Studying the written manifestations of orality through the works of six contemporaries -H. Achternbusch, P. Guyotat, V. Novarina, J. Fosse, D. Danis and S. Kane- amounts to showing how a specific enunciative mode gets encoded in the writing and is transmitted to the reader in order to make of the theatre the locus wherein physical speech can be rediscovered. Defined as what remains of the body in language when voice has deserted it, orality enhances the dimensions of sound and rhythm in writing. It thus entrusts the materiality of language with a decisive role in the constitution of meaning. Unsettling linguistic codes, orality works on the edges of language, uses it to sound the unknown ; it is the means whereby the theatre may become the site where experience again becomes possible. At the crossroads of stylistics, linguistics, poetics and esthetics, orality is an invitation to rethink the founding categories of the theatre. It also modifies the terms of the old debate in which text and staging vied for preeminence : orality is not the condition for the oral rendering of texts, even if it occasionnally programs it. As a transversal notion, orality questions the very theatricality of speech in various literary genres.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Editions universitaires européennes à Saarbrücken

L'oralité dans le théâtre contemporain : Herbert Achternbusch, Pierre Guyotat, Valère Novarina, Jon Fosse, Daniel Danis, Sarah Kane


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (643 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 616-640. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Théâtrothèque Gaston Baty (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D4 353(1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7847
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Editions universitaires européennes à Saarbrücken

Informations

  • Sous le titre : L'oralité dans le théâtre contemporain : Herbert Achternbusch, Pierre Guyotat, Valère Novarina, Jon Fosse, Daniel Danis, Sarah Kane
  • Détails : 1 vol. (576 p.)
  • ISBN : 978-613-1-50544-7
  • Annexes : Bibliogr. p. 554-576. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.