Le roman égyptien des années soixante et le Nouveau Roman français, étude d'esthétique comparée (le cas de Ṣun'allah Ibrāhīm)

par Rasha al Sayed Gouda Saleh

Thèse de doctorat en Langues et civilisations orientales

Sous la direction de Boutros Hallaq.

Soutenue en 2004

à Paris 3 , en partenariat avec Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3. UFR Orient et monde arabe (autre partenaire) .


  • Résumé

    Cette recherche comparatiste porte sur les formes et les enjeux de l'innovation dans l'écriture fictionnelle du roman égyptien des années soixante et du Nouveau Roman français. Elle vise, en premier lieu, à rendre compte des aspects essentiels de l'univers romanesque de Cette odeur-là et Etoile d'août, premiers romans de Sun'allah Ibrahim, l'un des représentants de la génération des années soixante. En second lieu, elle envisage les œuvres de l'écrivain égyptien par rapport à celles des premiers temps du Nouveau Roman français dans le but d'évaluer la pertinence d'un rapprochement entre ces deux mouvances innovatrices. Le premier chapitre est consacré à la nature particulière de l'écriture contestataire dont Sun'allah Ibrahim entend faire sa propre méthode. Etudiant les techniques du monologue intérieur et du collage, le deuxième chapitre s'intéresse à la richesse inépuisable du fait humain créateur dans sa diverse polymorphie face au pouvoir déconstruit. Les questions fondamentales que sont la nature du temps, la mise en place de l'espace, le traitement romanesque des personnages sont l'objet du troisième chapitre. Le quatrième chapitre interroge la pertinence d'une lecture croisée et l'utilité méthodologique d'une mise en parallèle de ces deux expériences littéraires novatrices que sont les débuts du Nouveau roman en France et les premiers écrits de Sun'allah Ibrahim en Egypte.

  • Titre traduit

    The Egyptian novel of the 1960s and the French Nouveau roman, a comparative aesthetics analysis focusing on the case of Sun'alah Ibrāhīm


  • Résumé

    This study compares the forms and implications of innovation in the fictional writing of the Egyptian novel of the 1960s and the French Nouveau roman (new novel). Its first objective is to outline the essential aspects of the novelistic universe of "The Smell of it" and "August Star", the early novels of Sun'allah, Ibrahim a representative of the 60s generation. Secondly, the works of Sun'allah Ibrahim are examined in relation to those of the early stages of the Nouveau Roman, in order to evaluate the pertinence of a comparison of these two innovative tendencies. The first chapter deals with the particular nature of the protest writing that Ibrahim intends to make his own method. The second chapter analyses the techniques of stream of consciousness and collage in order to explore the inexhaustible richness of human creativity in its polymorphic diversity in the face of deconstructed power. The third chapter deals with the fundamental questions of the nature of time, the setting of space, and the fictional treatment of characters. The fourth chapter analyses the pertinence of a comparative reading and the methodological utility of seeking parallels beteen these two innovative literary experiences constituted by the beginnings of the Nouveau roman in France and the early writings of Sun'allah Ibrahim in Egypt.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 482 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 471-482

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7555
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.