Les langues nationales dans l'enseignement de base 1 au Niger

par Zeïnabou Sow

Thèse de doctorat en Didactologie des langues et des cultures

Sous la direction de Robert Galisson.


  • Résumé

    Par langue nationale il faut comprendre langue autochtone contrairement au français qui est la langue officielle. L'enseignement de base correspond à l'enseignement primaire. Cette recherche pose le problème de la langue d'enseignement au Niger. La réflexion part de la problématique de l'enseignement du français dans un milieu plurilingue. Le Niger est dans la situation de plusieurs Etats africains, le français est la langue d'enseignement pour des apprenants dont l'immense majorité ne le parle pas du tout. La non considération des premières langues des apprenants a créé le déséquilibre de plusieurs systèmes éducatifs. Conscient du problème que pose un tel enseignement, le Niger commence l'expérimentation d'un enseignement bilingue langue nationale / français en 1973. Ce travail, dans une démarche de valorisation de cet enseignement, établie un état des lieux et dégage des perspectives pour l'avenir. La première partie place d'abord le sujet dans son contexte historique à travers la politique linguistique du pays et ensuite compare les deux systèmes : l'enseignement monolingue en français et l'enseignement bilingue langue nationale et français. Puisque c'est de l'école et de l'enseignement des langues qu'il est question, la deuxième partie s'intéresse à la situation linguistique et analyse les représentations. Dans la troisième partie nous faisons des propositions d'aménagement pour améliorer l'enseignement en général et l'enseignement des langues nationales en particulier.

  • Titre traduit

    The national languages in basic teaching in Niger


  • Résumé

    When we mention the national language, it has to be understood as the native language as opposed to the official language which is French. Basic teaching corresponds to primary schooling. This research raises the question of the language used for teaching in Niger. The starting point is the problematic of French teaching in a multilingual environment. Niger shares a common situation with many African countries : French is the language used for teaching for a vast majority of learners who don't speak it at all. The fact of ignoring the native languages of the learners has thrown many educative systems out of balance. Aware of the problems created by such a teaching, Niger started an experimentation of bilingual teaching, native languages / French, in 1973. Willing to improve this bilingual teaching, this research makes out a portrait of this experimentation and draws some perspectives for the future. The first part is about the historical context and the linguistic policy of the country. We also compare the two different systems : the monolingual teaching and the bilingual one. As we deal with school and language teaching, the second part is mainly about the linguistic situation and it analyses different representations. Finally, in the third part, we make some propositions to change and improve teaching in general and the teaching of native languages in particular.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 203-52 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 189-197. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7559
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.