Classe moyenne à Mexico : recomposition de l'espace social et urbain (1970-2000)

par Ricardo López Santillán

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Hélène Rivière d'Arc.

Soutenue en 2004

à Paris 3 , en partenariat avec Institut des hautes études de l'Amérique latine (Paris) (autre partenaire) .


  • Résumé

    La ville de Mexico, pendant trois décennies, a été le scénario d'importants changements économiques, sociaux et culturels qui sont étroitement liés à la recomposition de la classe moyenne de la ville. Cette recomposition est analysée à partir d'éléments tels que la structure du foyer, la mobilité sociale, la profession et le marché du travail, les revenus et les dépenses, la culture matérielle, les espaces de résidence, de loisirs et de consommation, ainsi que du monde de représentations symboliques. Ce sont des éléments qui caracterisent et servent de critères de définition de la classe moyenne. En fonction de cette approche, la classe moyenne n'est jamais définie per se, mais en termes relatifs, c'est à dire, en la comparant vis à vis des autres classes sociales. L'analyse de la recomposition de la classe moyenne de Mexico se fait entre deux générations pour rendre compte de la dimension des transformations sociales et urbaines opérées à partir de l'adoption d'un modèle économique dérégularisé.

  • Titre traduit

    Mexico city's middle class : social and urban transformations (1970-2000)


  • Résumé

    For thirty years Mexico City has been the scene of overwhelming economic, social and cultural transformations. These transformations are interconnected with urban middle class recomposition. Based on items like household structure, social mobility, profession, labour market, income, expenses, consumption, neighborhood, leisure and consumption spaces, and symbolic order, we analyze and try to define the middle class of Mexico City. This approach demands to define urban middle class not in absolute terms but in comparison to other social classes. The analysis is made on two generations which allows to measure the social and urban impact of a new economic order.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 350 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 335-342

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7532
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.