Médias, médiations et constitution d'un espace public : une analyse socio-sémiotique des stratégies discursives des acteurs de la société civile au Cameroun (1992-2000)

par Georges Madiba Oloko

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Michael Beaussenat Palmer.

Soutenue en 2004

à Paris 3 .


  • Résumé

    Les stratégies de communication déployées par les divers groupes participant au débat public (à travers les médias) ont permis dans un premier temps d'esquisser les figures de l'opinion publique et de la société civile camerounaises. Ce travail s'oriente autour de deux questions : L'appropriation des concepts " opinion publique " et " société civile " par les médias nationaux peut-elle faire sens par rapport aux réalités camerounaises ? Par qui sont-il invoqués et pour quels usages ? Dans quelles mesures les journalistes peuvent-ils contribuer à la constitution et à la gestion d'un espace public dont l'opinion publique et la société civile seraient la résultante et la valorisation pour la construction d'une société libérale ? L'analyse de 371 éditoriaux, chroniques, et contributions extérieures de trois journaux camerounais et deux news magazines panafricains entre 1992 et 2000 nous amène à la conclusion selon laquelle :les mutations entamées depuis la décennie 1990 ont entraîné le passage d'une " société de Cour " à une " société civile ", considérée comme un substitut des défaillances étatiques. Son invocation comme acteur central du jeu politique par les médias est le gage de sa réalité sociologique ainsi que celle de l'opinion publique. En définitive, par une convocation métaphorique, par une figurativation, par personnification de la société civile et de l'opinion publique et enfin par une double présentification du public dans le champ social, le discours médiatique contribue à la constitution d'un espace public de débat. Cet espace en construction et en mouvement se superpose sur les autres champs sociaux.

  • Titre traduit

    The media, mediations and constitution of a public sphere


  • Résumé

    The Communications strategies of several categories of actors contributing to the public debate ( through the media ) help fashion the figures concerning Cameroonian public opinion and civil society. This thesis explores two issues : What are the meanings of the concepts of " public opinion" and "civil society", in relation to the Cameroonian society ? Who use these concepts and to what ends? How can journalists contribute to the creation and management of a public sphere and will the result be the establishment of a liberal society ? The analysis of 371 editorials, columns, and contributions in three Cameroon newspapers and two Panafrican news magazines between 1992 and 2000 led us to the following conclusion : the changes which started in the 1990's, concern the transition from a " court society" to a "civil society". This is considered as a substitute for the deficiencies of the state. The media invoke "civil society" as the main actor in politics- this exemplifies both its sociological reality and that of public opinion. In conclusion, by a metaphorical convocation, a "figurativation", a personification of the civil society and public opinion, and finally by a double " presentification" of the public in the social field, media discourse favours the creation of a public sphere. This sphere, itself subsumes and inter-relates with other societal configurations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 473 f.-[3] f. de pl.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 431-440. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7534
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.