Péripéties proustiennes dans A la recherche du temps perdu : entre mémoire volontaire et mémoire involontaire

par Risa Aoyagi

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Pierre-Louis Rey.

Soutenue en 2004

à Paris 3 .


  • Résumé

    Située dans le corps même de l'intrigue, la genèse de l'œuvre, ou l'hypertexte, la péripétie, déjà soulignée dans la mémoire involontaire, joue un rôle crucial dans la mémoire volontaire. Introduite dans les univers des artistes (Baudelaire, Botticelli, Vermeer, Manet) qui nourrissent À la recherche du temps perdu, elle est l'instrument de leur recréation, telle la passante de Baudelaire. Affectant les détails réalistes du quotidien (la date impossible de Pâques, la ligne surchargée du train d'une heure vingt-deux), elle traduit la transposition du réel au service de la révélation de l'esthétique de l'écrivain. Ainsi consubstantielle aux deux types de mémoire dont elle signe l'étroite parenté, la péripétie constitue la clef de voûte de la mai͏̈eutique proustienne.

  • Titre traduit

    Proustian peripetias in Remembrance of things past : between voluntary memory and involuntary memory


  • Résumé

    Lying in the body itself of the intrigue of Remembrance of things past of Marcel Proust, in the genesis of the work or in the subtext, the peripetia which is already stressed in involuntary memory plays a crucial role in voluntary memory. Introduced into the universes of artists which nourish the work (Baudelaire, Botticelli, Vermeer, Manet), the peripetia is the instrument for their recreation, as the passer-by of Baudelaire shows it. Receiving realistic daily details (the impossible date of Easter, the overloaded line of one twenty-two train), the peripetia renders the transposition of the real to serve to reveal the aesthetics of the writer. Common to the two types of memory, the peripetia represents their close kinship and constitutes the keystone of the Prousian maieutics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 360 f.-[XVIII] f. de pl.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 334-346. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7488
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.