Vers une gestion moderne des élites au Liban

par Leila Barakat

Thèse de doctorat en Gestion

Sous la direction de Frank Bournois.

Soutenue en 2004

à Paris 2 .


  • Résumé

    L'instauration d'une politique moderne des ressources humaines, et plus particulièrement des élites publiques, est devenue un enjeu majeur au Liban. En effet, l'absence de critères fixes pour le recrutement des fonctionnaires et pour la nomination de cadres supérieurs, l'archaïsme des concours et des systèmes de promotion, le manque de formation appellent de toute urgence à la mise en place d'une nouvelle gestion des ressources humaines dans le secteur public. La réforme de l'administration publique suppose, du moins en première étape, que la mobilisation des ressources s'effectue au niveau de l'élite administrative et des hauts fonctionnaires. Notre recherche s'est donc centrée sur la population des cadres et des élites. Nous avons cherché à identifier les principales mesures relatives à la réforme administrative, définir les eléments-clés de cette politique moderne des ressources humaines et à cerner les profils des hauts fonctionnaires du futur.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 346 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.348-370 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T2004-8
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : G/DT2004-8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.