Le séjour parisien de sculpteurs espagnols entre les deux guerres

par Cristina Mur de Viu

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Mady Ménier.

Soutenue en 2004

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les premières décennies du XXe siècle virent un grand nombre d'artistes espagnols, parmi lesquels de nombreux sculpteurs (Durrio, González, Manolo, Casanovas, Clará, Gargallo, Hernández, Fenosa, Lobo, Condoy, pour ne citer que les plus connus) quitter leur pays natal pour tenter l'aventure parisienne. Depuis les bouleversements que le " Siècle des Lumières" avait apportés dans les domaines philosophique, littéraire et artistique, Paris continuait à attirer les intellectuels de toute l'Europe. Entre les contraintes des structures académiques espagnoles et l'effervescence créatrice du milieu artistique parisien, à laquelle s'ajoutait l'existence d'un marché de l'art, encore limité en Espagne, que leur permettrait de présenter leurs œuvres au public, ils choisirent l'exil. Certains d'entre eux se sont intégrés aux mouvements d'avant-garde, d'autres ont préféré rester dans une plastique plus figurative et traditionnelle. Certains se sont établis définitivement à Paris, d'autres sont retournés en Espagne, mais pour tous le séjour parisien a été décisif pour leur carrière. Leurs vies et leurs œuvres ont été marquées par la fatalité de la dispersion et par l'incompréhension. Si tous ont créé la partie la plus significative de leur œuvre à l'étranger, leur pays d'origine refusa longtemps de leur accorder l'importance historique qu'ils méritaient, car ils représentent le plus remarquable de la sculpture espagnole de la première moitié du XXe siècle.

  • Titre traduit

    The Parisian stay of Spanish sculptors between the two wars


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (760 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 573-675. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 04 : 213

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8165
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3378
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.