La construction métallique : le parcours de Paul Depondt, architecte

par Anne-Charlotte Depondt-De Ruidiaz

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Gérard Monnier.

Soutenue en 2004

à Paris 1 .


  • Résumé

    Paul Depondt, né en 1926, figure parmi les architectes français de la seconde moitié du XXème siècle fervents utilisateurs du métal dans la construction. Cet attrait résulte d'une formation aux Etats-Unis à l'Institut de Technologie de l'lllinois (1951-1954) encore sous la direction de Mies Van der Rohe, puis à Harvard (1955-1956) dirigé par Walter Gropius. En 1957, il est embauché dans l'agence de Marcel Lods à Paris. Il s'associe en 1964 (agence Lods Depondt Beauclair) en créant le Groupement d'Etude pour une Architecture Industrialisée (G. E. A. I. ). Architecte indépendant à Cergy-Pontoise (France) depuis 1974, ses recherches en matière d'architecture et de technologie concernent la stabilité périphérique (siège social 3M France réalisé en acier auto patinable. . . ), la construction sèche (immeuble de la D. D. A. S. S. . . . ), l'utilisation des produits à base d'acier plat. Il apparaît comme pionnier en France dans la réalisation de bâtiments à patios à usage industriel et tertiaire.

  • Titre traduit

    ˜The œsteel frame : way of Paul Depondt, architect


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (304, 40 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 294-304

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 04 : 165
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3278
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.