Les jeux du désir et de la frustration dans le cinéma de fiction "classique"

par Nicole Sizaret

Thèse de doctorat en Arts et sciences de l'art. Arts plastiques. Cinéma

Sous la direction de Daniel Serceau.

Soutenue en 2004

à Paris 1 .


  • Résumé

    Contrairement aux vertus cumulées que le jeu offre à l'enfant, les fonctions cognitives de la fiction cinématographique apparaissent lorsque des bénéfices psychiques et compensatoires attendus par le spectateur se voient refusés ou restreints, car soumis à un principe de réalité. Le degré final de satisfaction du public devrait ainsi le renvoyer à la véritable nature des désirs poursuivis durant la projection. Dans ce but certains films n'emploient plus ou plus seulement les frustrations comme un moteur narratif et un support d'exaltation. Ils en font à l'inverse, s'appuyant toujours sur notre participation affective, et usant de la précision du découpage, de puissants indices et instruments critiques nous permettant de ressentir et d'explorer les lois intimes et / ou extérieures qui régissent nos existences, nos propres aspirations. Un ordonnancement complexe de plaisirs et déplaisirs étaye alors le trajet mental du spectateur à travers lequel se déploie le discours de la fiction.

  • Titre traduit

    ˜The œinterplay between desire and frustration in "classical" fiction movies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (460 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 449-456. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 04 : 131
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.