Pour une conception du passage à l'acte à partir de Aristote et Lacan

par Gilles Garcia

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Monique Dixsaut.

Soutenue en 2004

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le passage à l'acte se dit en plusieurs acceptions mais il est impossible de savoir ce qui se passe. Nous butons sur une difficulté logique qui n'est pas sans rapport avec une incapacité réelle, et ce, malgré les registres de la physique, de l'éthique et de la psychanalyse que nous interrogeons. Que recouvre la conception du passage à l'acte ? qu'en est-il du substrat ou du sujet qui passe ? Nous posons que les sujets du passage à l'acte occupent une seule et même place, les multiples acceptions correspondent aussi bien au passage de la puissance aristotélicienne, au mécanisme de l'action incontinente, qu'au " raptus ". Chaque acception exige un traitement dans son contexte mais nous avons enrichi l'extension de chacune d'elle au profit de la conception suivante: l'aphanisis du sujet ne correspond pas à une renonciation volontaire mais à l'automaticité logique ou pulsionnelle, selon les cas, contraignant le sujet. Il est devant son acte, et le mystère de son désir passe devant son savoir.

  • Titre traduit

    For a conception of the acting-out from Aristotle and Lacan


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (510 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 483-507. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 04 : 103

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7921
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.