Études sur l'empire romain en guerre durant le règne de Marc Aurèle (161-180)

par Benoît Rossignol

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Christol.

Soutenue en 2004

à Paris 1 .


  • Résumé

    Ce travail vise à comprendre les réactions de l'empire romain lors des guerres du règne de Marc Aurèle. Par une étude prosopographique, nous avons analysé le destin des sénateurs qui exercèrent des responsabilités militaires, replacé leurs carrières dans un contexte plus vaste, précisé la chronologie. Les guerres entraînent des adaptations importantes dans la structure de l'administration et dans le recrutement de son personnel dirigeant. Jamais pourtant elles ne remettent explicitement en cause ses règles fondamentales, mais en sont une forte mise à l'épreuve. De même les adaptations de l'armée s'inscrivent dans une continuité, malgré des inflexions notables. L'empire mobilise ses forces, entraînant un intérêt accru pour les troupes de l'armée de campagne. Cela eut aussi lieu en un temps de peste. Il faut souligner l'importance de l'épidémie sans exagérer ses conséquences. L'empire fit face avec opiniâtreté, sinon toujours avec réussite, aux difficultés qui le touchèrent de 161 à 180.

  • Titre traduit

    Studies about the Roman Empire at war during the reign of Marcus Aurelius (AD 161-180)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 9 vol.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 1335-1393

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 04 : 171
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7811
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.