Les illustrations des "Mémoires concernant les chinois" (1776-1791) : comparaison des styles occidentaux et extrême-orientaux

par Chao-Ying Lee

Thèse de doctorat en Art et archéologie. Histoire de l'art

Sous la direction de Daniel Rabreau.

Soutenue en 2004

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette grande collection des " Mémoires concernant les Chinois " naît dans un contexte où la compagnie de Jésus est déjà dissoute. Les illustrations font une rupture avec le style antérieur car elles copient ou empruntent directement aux sources chinoises, ce qui est très différent des représentations antérieures et contemporaines. Les représentations de l'antiquité de la Chine, style authentique chinois, montrent la position des jésuites dans le contexte de la querelle de l'antiquité de la Chine : les jésuites pensent que la civilisation chinoise est originale, contrairement à de nombreux érudits européens qui pensent que la civilisation chinoise n'est qu'un dérivé de la civilisation d'Egypte. L'insertion discrète de représentations européennes bibliques et antiques prouve que les jésuites veulent légitimer leur acceptation de rites locaux et défendre la " Querelle des rites ". Leur enjeu est religieux. Par contre, les représentations techniques et scientifiques, thèmes nouveaux voulus par Bertin, fidèles au style chinois mais , parfois aussi au style européen comme celui de l'Encyclopédie de Diderot, montrent une certaine identité européenne de l'image. Elles ont pour but politique d'emprunter à la Chine son modèle de gouvernement, d'agriculture, d'art militaire et d'art musical qui pourront initier des réformes en France. Le style de l'Encyclopédie occidentale dans le domaine des sciences naturelles dénote aussi l'aventure des échanges entre la Chine et l'Europe. La science chinoise est jugée inférieure à celle de l'Europe.

  • Titre traduit

    Illustrations of "Mémoires concernant les chinois" (1776-1791) : comparaison des styles occidentaux et extrême-orientaux


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (556 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 307-318

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 04 : 109

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7994
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3341
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.