Le monumental et l'ornemental : poïétique de l'oeuvre comme interférence des mémoires

par Rim Laabi

Thèse de doctorat en Arts et sciences de l'art. Art plastiques

Sous la direction de Éliane Chiron.

Soutenue en 2004

à Paris 1 .


  • Résumé

    Notre aventure théorique et plastique, guidée par les notions du "monumental" et de "l'ornemental" nous a conduit vers l'exploration d'une poïétique de l'oeuvre comme interférence des mémoires. Le "monumental" serait cette intériorité obscure et sans fond ou plus précisément une "immensité intime" tramant des mémoires confuses à la fois proches et lointaines, et de ce fait, inaccessibles et envahissantes, suscitant un désir de dépassement ou d'accessibilité. Quant à "l'ornemental", il constituerait l'expression d'une accentuation de cette inaccessibilité, et paradoxalement, la clé d'une intériorité. "L'ornemental" me semble manifester un lieu d'apparence formé d'un réseau de lueurs charmeuses, éclairant le chemin de la découverte d'une apparition ou d'une profondeur cachée. Vivre "l'ornemental" traduirait également l'expérience d'un jeu de séduction continuel nous maintenant au seuil d'un abîme insondable. En effet, dans le réseau "ornemental", les lueurs s'entremêlent, brouillent les pistes et entraînent ainsi une parade labyrinthique et infinie. "L'ornemental" serait cet artifice captivant, sinueux et entremêlé, nourrissant l'espoir d'atteindre des profondeurs occultes. L'entrecroisement du "monumental" et de "l'ornemental" finirait par constituer le leurre de l'accessible engendrant le désir indéfectible et grandissant de rendre visible l'invisible. L'aventure artistique "monumentale" et "ornementale" se définirait ainsi comme l'expression d'un voyage de l'apparence à l'apparition et inversement, vers l'interminable orée d'un secret. Cette réflexion est le résultat de notre parcours de recherche s'appuyant sur l'hypothèse suivante : Le "monumental" et "l'ornemental" trouveraient leur point de croisement dans la notion d'inscription. L'art serait cette inscription qui fait"trou" ou " trou de mémoire ", laissant place aux réinventions.

  • Titre traduit

    ˜The œmonumental and the ornemental : work's poietic as an interference of memories


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (259 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 251-259

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 04 : 66

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7526
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7525
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/3085
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.