Vichy et le commissariat général aux questions juives : contribution à l'histoire de la Shoah en France : 1941-1944

par Laurent Joly

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Pascal Ory.

Soutenue en 2004

à Paris 1 .


  • Résumé

    Créé en mars 1941, suite à la demande des autorités occupantes, par Darlan, chef du gouvernement de Vichy, le commissariat général aux Questions juives (CGQJ) est l'une des administrations les plus caractéristiques du processus de destruction des juifs d'Europe. Seuls quatre autres pays, alliés ou inféodés au IIIe Reich, ont également créé des administrations spécialisées. Sous l'égide de Xavier Vallat, le CGQJ systématise la politique d'exclusion et met au point les premières mesures de concentration. Le principe de la déportation des juifs étrangers est acquis dès le printemps 1941 et Vallat le défend publiquement à plusieurs reprises. Au début de l'année 1942, le CGQJ se trouve marginalisé dans la politique générale du gouvernement. Les négociations entourant les rafles de l'été 1942 se situent au plus haut niveau : le chef du gouvernement Laval et son chef de la Police Bousquet font le choix de livrer les juifs étrangers aux autorités nazies. Le CGQJ n'en continue pas moins de jouer un rôle important dans la politique de persécution jusqu'à la Libération, employant au total plus de 2500 agents et contrôlant environ 17. 000 administrateurs provisoires. Au bout du compte, la France présente l'appareil bureaucratique antisémite le plus structuré d'Europe.

  • Titre traduit

    Vichy and the commissariat général aux questions juivese : contribution to the history of Shoah in France : 1941-1944


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par B. Grasset à Paris

Vichy dans la "solution finale" : histoire du commissariat général aux questions juives, 1941-1944


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (VI-1410 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 1345-1372. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 04 : 83
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 14904 (1)
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 14904 (2)
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 14904 (3)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7871
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par B. Grasset à Paris

Informations

  • Sous le titre : Vichy dans la "solution finale" : histoire du commissariat général aux questions juives, 1941-1944
  • Dans la collection : [Documents Français]
  • Détails : 1 vol. (1014 p.)
  • Notes : En appendice, choix de documents.
  • ISBN : 2-246-63841-0
  • Annexes : Bibliogr. p. [929]-988. Notes bibliogr. Chronol. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.