La réalité "vécue" du spectateur comme élément constitutif de l'art de Jochen Gerz

par Christian W. Denker

Thèse de doctorat en Arts plastiques. Esthétique

Sous la direction de Dominique Chateau.

Soutenue en 2004

à Paris 1 .


  • Résumé

    Selon Jochen Gerz, l'art écarte le spectateur d'une " réalité authentique ", en représentant des " structures culturelles " établies. Désormais, le " sabotage gerzien de l'art " sépare l'approche commune de l'approche personnelle à la " vie vécue ", à la culture, à la mémoire et à la responsabilité individuelle et collective en stimulant la participation physique et cognitive du spectateur dans le processus que constitue l'oeuvre. La disparition de l'oeuvre incite à la recherche d'une réalité personnelle à travers l'expérience esthétique face à l'inexprimable. Des oeuvres comme Attenzione l'arte corrompe, y a-t-il de la vie sur terre ?, les Monuments contre le fascisme ou contre le racisme, le Questionnaire de Brème, les Mots de Paris, poussent à la construction d'un monde dans le respect de notre individualité. En conclusion, l'art de Gerz est un véritable outil de réflexion pour une approche philosophique et constructiviste de la réalité.

  • Titre traduit

    ˜The œlived reality of the spectator as the constitutive element of Jochen Gerz' art


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (638 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 583-607. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 04 : 50

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7504
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.