Le commerce interlope français en mer du Sud : enjeux économiques et maritimes : 1698-1724

par Marie Foucard

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Annick Lempérière.

Soutenue en 2004

à Paris 1 .


  • Résumé

    Entre 1698 et 1724, plus de 160 bateaux appareillent de France pour la mer du Sud où ils proposent leurs cargaisons en parfaite contrebande. Ce grand défi économique et maritime est provoqué par une crise du commerce depuis les ports andalous. Le trafic clandestin prend toute sa dimension durant la guerre de Succession d'Espagne. Le point culminant des armements est atteint en 1714. Ces navigations montrent toute l'adaptation économique d'armateurs qui osent le grand défi des voyages au long cours par la route du cap Horn. Les navires suppléent à la pénurie de produits manufacturés dans les Indes espagnoles. Les chefs d'escadre français apportent également un soutien logistique et militaire sur les côtes de la vice-royauté du Pérou. Mais la performance réside dans les moyens nautiques mis en oeuvre. L'expédition punitive de Martinet et la saisie de 5 navires en baie d'Arica, en septembre 1717, marquent l'épilogue de l'interlope en mer du Sud.

  • Titre traduit

    French interlope trade in the South sea : economical and shipping stakes : 1698-1724


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (509 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 488-505. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 04 : 49

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7587
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.