L' indépendance de la banque centrale : aspects juridiques

par Manuel Monteagudo

Thèse de doctorat en Droit international

Sous la direction de Dominique Carreau.

Soutenue en 2004

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le cadre juridique des banques centrales indépendantes prévoit l'objectif de stabilité des prix et le pouvoir des banques centrales d'établir, elles-mêmes, des règles de croissance de l'offre monétaire ; ce pouvoir se fonde sur un arsenal de pouvoirs réglementaires et opérationnels destinés à ajuster la liquidité monétaire. Y a-t-il un espace pour la politique dans cette tâche? Il est évident que s'il s'agit d'une affaire de pouvoir, la réponse est positive même si les limites d'un tel sujet ne sont pas précises. Il semblerait que le problème que pose la banque centrale indépendante - dans un système monétaire où la monnaie est surtout le fait de l'intermédiation financière - est placé dans un sujet encore plus complexe, qu'est la quête de la réconciliation entre l'Etat et les marchés et pourquoi pas l'Etat et l'individu. . . De profiteur net du phénomène monétaire, l'Etat aujourd'hui se réclame comme garant de la monnaie. Mais l'indépendance de la banque centrale arrive quand l'Etat et la monnaie sont mises à l'épreuve par la mondialisation et par l'exigence de légitimité démocratique et de transparence des finances publiques.

  • Titre traduit

    Central bank independence : legal aspects


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : vi-301 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 274-301

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : D 04 : 37
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2005-72
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.