Le droit chinois des entreprises à l'épreuve de la mondialisation

par Tao Sun

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de Paul Le Cannu.

Soutenue en 2004

à Paris 1 .


  • Résumé

    Nous tentons d'analyser l'ensemble du droit positif des entreprises en Chine. Dans le contexte de son intégration à l'Organisation Mondiale du Commerce et plus généralement à l'épreuve de la mondialisation, le droit chinois des entreprises est, depuis 25 ans, en pleine mutation et connaît une grande tendance vers la libéralisation. La pulsion de la libéralisation est interne à la Chine continentale par la réforme des entreprises d'État et par le développement du secteur privé composé des entrepreneurs privés chinois et des investisseurs étrangers. Par un examen de ce droit encore très récent, nous présentons, d'abord, les Structures d'accès libre: le droit commun des structures modernes, telles que : les sociétés anonymes et les sociétés à responsabilité limitée, les groupes d'entreprises, les structures propres aux petites et moyennes entreprises ; et enfin les structures d'accès réglementé: le droit des entreprises d'État et le droit des entreprises à investissement étranger.

  • Titre traduit

    ˜The œChinese enterprise law at the test of globalization


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 358 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 351-355

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : D 04 : 42
  • Bibliothèque : Bibliothèque André Tunc (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2005-9
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.