Les dérogations à la règle de compétence exclusive de l'État du pavillon en haute mer

par Anthony Morosoli

Thèse de doctorat en Droit international

Sous la direction de Pierre Michel Eisemann.

Soutenue en 2004

à Paris 1 .


  • Résumé

    La thèse analyse les dérogations à la règle de la compétence exclusive de l'Etat du pavillon en haute mer. Ces dérogations sont interprétées d'abord comme une affirmation des intérêts de l'Etat côtier un reflet de l'attraction exercée sur la mer par le territoire (exercice du droit de poursuite, mesures justifiées par l'état de nécessité, application du droit d'autoprotection en cas de pollution ou d'émissions non autorisées diffusées depuis la haute mer). Par opposition, ces dérogations sont interprétées ensuite comme un dispositif visant à l'achèvement de buts communs. Il peut s'agir d'aménagements de compétences visant à la répression d'infractions collectivement définies (piraterie, traite, trafic maritime de stupéfiants) ; mais des mécanismes juridiques plus évolués, institutionnels, sont également mis en place qui sont un facteur autant qu'un signe d'intégration dans l'ordre international (pouvoirs de police délégués par le Conseil de sécurité, par les commissions de pêche).

  • Titre traduit

    Exceptions to the flag state jurisdiction on the high seas rule


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 598 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. I-LXVII

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : D 04 : 9
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2004-38
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.