Lignées de cellules endothéliales humaines comme modèle de l'organo-spécificité : étude du rôle des chimiokines et applications à l'inflammation cutanée

par Claire Crola Da Silva

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Claudine Kiéda.

Soutenue en 2004

à Orléans .


  • Résumé

    La circulation des cellules, du sang vers les tissus, est guidée par des molécules exprimées spécifiquement au niveau des cellules endothéliales constituant les vaisseaux sanguins. Les molécules conférant la spécificité de la localisation sont différentes selon l’organe et le microenvironnement considérés. A partir de lignées endothéliales spécifiques d’organes, les études menées sur le rôle des chimiokines et de leurs récepteurs dans la spécificité de l’endothélium ont montré que l’activité biologique de certaines chimiokines est restrictive à une lignée endothéliale en terme de recrutement des lymphocytes et de leur capacité à augmenter la formation de vaisseaux sanguins (l’angiogénèse) in vitro. De plus, notre modèle d’inflammation cutanée basé sur les cellules endothéliales de la peau, a permis des études plus appliquées mettant en évidence des molécules anti-inflammatoires vis-à-vis de l’endothélium de la peau en collaboration avec la Société BioEurope du groupe Solabia.

  • Titre traduit

    Human endothelial cell lines as organ specificity model : the role of chemokines and applications into cutaneous inflammation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 127-143

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.