Implication des voies de signalisation Toll (TLR) dans la réponse immunitaire aux mycobactéries

par Delphine Nicolle

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire. Immunologie

Sous la direction de Valérie Quesniaux.

Soutenue en 2004

à Orléans .


  • Résumé

    Dans le cadre de la recherche de nouvelles molécules permettant une meilleure vaccination des individus contre la tuberculose, mon étude consiste à mieux comprendre les voies de signalisation cellulaires dans la reconnaissance hôte-pathogène par l'analyse de la mise en place des réponses immunitaires innée et acquise dans des modèles murins déficients pour les récepteurs TLR impliqués dans la reconnaissance des mycobactéries (TLR2, TLR4, TLR6) ou la molécule adaptatrice MyD88 infectés par M. Bovis BCG. Des études in vitro sur les cellules dérivées des souris déficientes ont mis en évidence les effets agonistes ou antagonistes de certains composants moléculaires de la paroi du BCG pour les différents TLR. Les études in vivo, d'autre part, ont montré que la déficience en TLR2 ou TLR6 n'entraîne pas de phénotype majeur de la réponse immunitaire à l'infection à M. Bovis BCG. En revanche, l'absence de voie de signalisation MyD88 induit un défaut du contrôle de l'infection, avec une inflammation pulmonaire exacerbée.

  • Titre traduit

    TLR pathways in immune response to mycobacterial infection by M. Bovis BCG


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 89-101

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2004-43
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.