Contribution des données satellites à large champ pour l'aide à la gestion des ressources pastorales en milieu aride et semi-aride au Kenya et en Namibie

par Nicolas Ganzin

Thèse de doctorat en Géographie, aménagement, environnement

Sous la direction de Jean-Marie Fotsing.

Soutenue en 2004

à Orléans .


  • Résumé

    Les pâturages des zones arides et semi-arides représentent des ressources précieuses mais vulnérables qui doivent être gérées en adaptant la charge animale à la capacité du milieu, évitant les dégradations dues au surpâturage. Pour cela, une information fiable sur les ressources pastorales est essentielle mais difficile à obtenir sur de grandes zones du fait de la grande variabilité spatio-temporelle. On étudie ici le potentiel des données satellites à large champ pour combler cette lacune. Des images AVHRR et VEGETATION en entrée du modèle de Monteith ont permis d'obtenir des estimations de production de biomasse sur une série de saisons de croissance sur le Kenya et la Namibie. Les résultats sont d'une précision acceptable et la méthode suffisamment simple et souple pour être facilement mise en œuvre de façon opérationnelle avec un large éventail de données satellites. Trois études de cas illustrent l'application de cette information à diverses échelles d'espace et de temps : en Namibie pour une intervention gouvernementale rapide et ciblée en cas de sécheresse, pour la gestion d'une petite zone protégée du Kenya, et dans le cadre de la réforme agraire en Namibie.


  • Résumé

    The rangelands of arid and semi-arid areas represent precious but vulnerable resources. These must be managed by adapting the animal load to the capacity of the land, thus avoiding overgrazing and the degradations that it can induce. In this regard, reliable information on the forage resources is useful but difficult to obtain over large areas due to the great variability in time and space which characterises aridity. This work studies the potential of "wide field" (coarse resolution) satellite imagery to fill-in this gap. AVHRR and VEGETATION images used as main input for the Monteith vegetation production model provided biomass production estimations over a series of growing seasons for two study areas : Kenya and Namibia. The accuracy of the results is acceptable, and the method appears to be sufficiently simple and adaptable to be easily implemented an operational way with a wide range of satellite data. Three case studies illustrate the application of the type of information for rangeland resources management at various scales of space and time : in Namibia for quick and targeted government intervention in case of drought, for the management of a small protected area in Kenya, and to assist in the implementation of the land reform in Namibia.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (314 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 253-263

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2170
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.