Le contrôle politique du vivant : l'industrialisation de la semence, facteur d'émancipation ou de marginalisation pour les paysans de l'Inde du Sud ?

par Carine Pionetti

Thèse de doctorat en Géographie, aménagement, environnement

Sous la direction de Jean-Paul Deléage.

Soutenue en 2004

à Orléans .


  • Résumé

    En ce début de XXIe siècle, l'Inde héberge près du quart de la population rurale de la planète. L'agriculture pluviale est le principal moyen d'existence dans ce pays demeurant confronté à la pauvreté. Le rôle central de la semence paysanne est étudié dans une perspective socio-anthropologique sur le Plateau semi-aride du Deccan. A la logique non monétaire de l'économie locale des semences s'oppose la rationalité industrielle, illustrée par le cas de l'industrie semencière française. Processus éminemment politique, l'industrialisation de la semence se traduit par l'institutionnalisation de nouveaux contrôles et une redéfinition des rapports de pouvoir dans la sélection, la production et l'utilisation des semences. Evalué à la lumière des contraintes locales, le système industriel s'avère inadapté aux besoins des petits paysans indiens et à la complexité des systèmes agro-écologiques à risque. Une approche alternative consiste à développer une synergie entre le modèle industriel et les systèmes semenciers locaux, synergie favorable à l'amélioration du bien-être des populations rurales et apte à valoriser l'innovation paysanne et la biodiversité.


  • Résumé

    At the onset of the XXIst century, India is a home to almost one quarter of the rural world population. Rainfed farming is the primary means of livelihood in this country, where poverty remains a burning issue. A socio-anthropological approach is applied to the study of farmers' seed systems in the context of the semi-arid Deccan Plateau. In opposition to the non-monetary rationale of this local seed economy stands an industrial logic, as illustrated by the French seed industry. Eminently political in nature, the industrialisation of seed materialises through the institutionnalisation of new controls and by redefining power relations in the selection, production ans use of seed material. In the light of local constraints, the industrial seed system appears inappropriate in meeting the needs of small Indian farmers, and on the whole counter-productive in adressing livelihood issues in marginal environments. An alternative approach consists in developping a synergy between the industrial model and the localised seed systems that would create conditions for improving people's well-being as well as enhance farmers' innovation and biodiversity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (539, [27] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. non paginée

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque d'études doctorales juridiques de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2178
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.