Conception assistée par modèle de systèmes de culture durables : application aux systèmes bananiers de Guadeloupe

par Philippe Tixier

Thèse de doctorat en ?

Sous la direction de Jacques Wery.

  • Titre traduit

    Prototyping of banana-based cropping systems using models : an application to cropping systems of Guadeloupe F.W.I.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Aujourd’hui, la culture bananière aux Antilles est confrontée à d’importants problèmes agronomiques (rendements faibles à cause du développement important de pathogènes), environnementaux (transport de pesticides et de sol vers les eaux de surface, dans un contexte écologique insulaire fragile) et économiques (variation du prix de vente des fruits et coût de la main d’œuvre élevé) susceptibles de remettre en cause la pérennité de la filière. Dans ce contexte, des systèmes de culture innovants répondant à un nouveau cahier des charges économique et environnemental doivent être mis au point. Plusieurs voies sont explorées qui, au-delà d’un mode de conduite raisonné, visent à l’intégration de jachères, de rotations ou de plantes associées. L’évaluation et la conception de tels systèmes de culture innovants nécessitent l’utilisation d’outils de modélisation spécifiques qui rendent compte des caractéristiques particulières du système. Un modèle spécifique appelé SIMBA a été développé dans ce sens. SIMBA simule l’évolution de la structure du peuplement de bananiers au cours des cycles de culture, point clé qui conditionne l’ensemble de la dynamique du système. La composante parasitaire, qui influe sur la pérennité de la bananeraie et conditionne l’emploi des produits phytosanitaires est également prise en compte. Le parasitisme des nématodes phytoparasites est simulé, en interaction avec la croissance et la structure du peuplement, l’état du sol et l’emploi de nématicides. SIMBA simule également la croissance des bananiers et leur productivité, la structure du sol, la couverture du sol et le bilan hydrique. Des indicateurs qualitatifs et intégrateurs, conçus spécifiquement, permettent, couplés à ces modules biophysiques, l’évaluation au cours du temps de risques environnementaux comme le risque de pollution des eaux par les produits phytosanitaires et le risque d’érosion. Les pratiques culturales sont prises en compte à travers des règles de décision qu’il est ainsi possible d’évaluer. Le modèle SIMBA, en fournissant des sorties agronomiques, environnementales et économiques (marge brute), permet ainsi l’évaluation multicritère de systèmes de culture simulés selon plusieurs points de vue. SIMBA a ensuite été utilisé selon une méthode originale de prototypage en deux étapes (exploration globale puis optimisation spécifique). Les résultats obtenus ont permis d’identifier certains systèmes de culture qu’il conviendra de tester ‘au champ’. Cette approche systémique et fonctionnelle, qui a permis des avancées significatives au niveau de la modélisation des systèmes bananiers, constitue un outil performant pour la conception de systèmes de culture durables.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (223 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 255 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.