La méthode "speckles dispersés" : mise en phase pour faire de l'imagerie directe avec des interféromètres et des hypertélescopes

par Virginie Borkowski

Thèse de doctorat en Sciences de l'univers

Sous la direction de Antoine Labeyrie.

Soutenue en 2004

à Nice .


  • Résumé

    La course aux résolutions angulaires toujours plus élevées et inaccessibles aux télescopes a dopé le développement de l’interférométrie au cours de ces dernières années. L’espace étant un domaine coûteux de l’astronomie, l’observation de la Terre n’est pas prête à disparaître mais elle s’assortit du besoin de s’affranchir de la turbulence, toujours plus problématique sur de grandes ouvertures. Les méthodes de cophasage actuelles come celle de Shack-Hartmann concernent les télescopes monolithiques. Afin d’analyser les différences de chemins optiques des interféromètres à ouvertures multiples, nous étudions, dans le cadre de ce travail de thèse, une nouvelle méthode originale basée sur l’utilisation de transformées de Fourier à trois dimensions.

  • Titre traduit

    ˜The œ"dispersed speckles" method : phasing for doing direct imaging with interferometers and hypertelescopes


  • Résumé

    The need of higher and higher angular resolution, which is inaccessible to telescopes, has led to the development of interferometry during these last years. Space is an expensive way of doing astronomy and observing from Earth is still a topical field, but for that reason turbulence has to be avoid. It is a worse problem with big apertures. The existing cophasing methods such as the Shack-Hartmann one concern monolithic telescopes. In order to analyse the optical path differences in interferometers with multiple apertures, we propose in this thesis work a new original method based on using three dimensional Fourier transforms.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 125 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 119-123. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (St Michel l'Observatoire). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Observatoire de Haute Provence (OHP).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : OHP th 525
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04NICE4081
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 04NICE4081bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.