Recherches d'astres sombres massifs du halo galactique par la technique des microlentilles gravitationnelles avec les caméras d'EROS2

par Patrick Tisserand

Thèse de doctorat en Sciences de l'univers

Sous la direction de Albert Bijaoui.

Soutenue en 2004

à Nice .


  • Résumé

    Le problème de la masse manquante galactique prend sa source dans l'étude des courbes de rotation des galaxies spirales. Une des hypothèses privilégiées durant les vingt dernières années est la présence d'un halo entourant chaque galaxie composé d'objets compacts sombres (les machos) qui peuvent être détectés indirectement par le phénomène gravitationnel de microlentille. Le travail présenté dans cette thèse concerne l'analyse des courbes de lumière de plus de 55 millions d'étoiles des deux Nuages de Magellan, observées de juin 1996 à février 2003, avec les caméras de l'expérience EROS2. Deux études différentes ont été menées dans le but de détecter d'éventuels objets de 10^{-4} à 1000 masses solaires, complétant ainsi les contraintes déjà posées par EROS entre 10^{-7} et 10 masses solaires. Les candidats découverts sont en nombre insuffisant pour rendre compte de la masse manquante et ne permettent pas non plus de confirmer le signal présenté par le groupe MACHO.

  • Titre traduit

    Research of massives astronomicals compacts halos objects (MACHOs) by the gravitational microlensing technique with the EROS-2 cameras


  • Résumé

    The galactic dark matter problem stems from the study of the rotation curves of spiral galaxies. One hypothesis is that there is a halo surrounding each galaxy, comprised of massive compacts objects (machos) which could be detected indirectly by the gravitational microlensing effect. The present work deals with the analysis of 55 million stellar light curves in both Magellanic Clouds, observed for 6. 7 years (June 1996 until February 2003) with the EROS-2 cameras. Two different studies have been conducted to search for objects between 10^{-4} and 1000 solar masses, complementary to the EROS former results that cover 10^{-7} to 10 solar masses. We do not find enough microlensing candidates to explain the galactic dark matter and we do not confirm the signal presented by the MACHO experiment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 256 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 247-256. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04NICE4073
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 04NICE4073bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.