Développement de modèles cellulaires et moléculaires facilitant l'étude des interférences VIH, cellules infectées : application à l'étude de l'effet antiviral des phospholipases A2 secrétées

par Florence Suavet

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Alain Doglio.

Soutenue en 2004

à Nice .


  • Résumé

    La réplication du VIH est principalement régulée par des protéines virales ainsi que par une composante résultant de l'activation cellulaire. Pour contrôler l'expression du VIH, nous avons modifié le génome viral de manière à rendre son expression dépendante de la présence de la doxycycline. Les principaux avantages d'un tel système sont de disposer d'un VIH inductible qui devrait permettre, de pouvoir mimer un état de pseudo-latence virale dans les cellules infectées, de découpler la phase d'infection de la phase de production. Enfin, cette construction génétique pourrait servir de base pour un nouveau vecteur lentiviral à expression régulée. Etude de l'effet des phospholipases A2 sécrétées (sPLA2) humaines sur la réplication du VIH Les sPLA2 catalysent l'hydrolyse des phospholipides membranaires. Les venins animaux sont très riches en sPLA2. Notre équipe a montré que certaines sPLA2 de venins sont de puissants inhibiteurs de la réplication du VIH. Cet effet antiviral implique un mécanisme spécifique qui bloque l'entrée du virus dans la cellule à un stade très précoce. Plusieurs sPLA2 ont été découvertes chez l'homme. Même si le rôle physiologique de ces sPLA2 humaines est encore mal connu, ces enzymes joueraient un rôle majeur dans la réponse immunitaire innée. Mon travail de thèse a consisté à développer des modèles cellulaires permettant d'étudier l'effet des sPLA2 humaines sur la physiologie cellulaire ainsi que leur effet sur la permissivité des cellules vis-à-vis de l'infection par le VIH. Cette nouvelle approche a permis de mettre en évidence le rôle inhibiteur de la réplication du VIH d'une sPLA2 humaines.

  • Titre traduit

    Study of human secreted phospholipases A2 effects in HIV replication and development of a regulated HIV


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Study of human secreted phospholipases A2 (sPLA2) effects in HIV replication sPLA2 are found in mammalian tissues and animal venom and catalyze the hydrolysis of glycerophospholipids. It was previously shown that several venom sPLA2s can protect human lymphocytes from the replication of HIV strain. Inhibition by sPLA2s results neither from a virucidal effect nor from a cytotoxic effect on host cells, but involves a more specific mechanism. It is tempting to speculate that mammalian sPLA2s could behave as anti HIV factors to reduce HIV replication. Different human sPLA2s were tested for their antiviral activity against HIV. These experiments allowed us to identify some active human sPLA2s against HIV replication. To determine the effect of sPLA2 secretion within with cells, cells, were transfected an inducible expression vector which allows for a control of sPLA2 expression. These experiments lead us to hypothesize for a possible effect of endogenous sPLA2 secretion on HIV spreading. Development of a regulated HIV In order to control HIV replication, we have focussed on the development of a new lentiviral vector (HIV-tTA) which allows for a conditional expression of HIV. Cells infected with HIV-tTA do not produce any HIV protein until the inducer is added. This conditional HIV expression vector can be used for different kind of virological applications: i) a new lentiviral vector useful to drive the expression of foreign protein ii) HIV tat viral transactivator is not required for HIV replication, we have deleted tat coding region to give rise to HIV-tTA tat+ or HIV-tTA tat- constructs. Both were then used to study the apoptotic effect of the HIV tat viral protein.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 133-165. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04NICE4061
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 04NICE4061bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.