Modifications des glycannes et infection HIV : conséquences physiopathologiques

par Marion Lanteri

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Jean-Claude Lefebvre.


  • Résumé

    Les cellules infectées par le virus HIV-1 présentent des modifications de glycosylation caractérisées par un défaut de greffe d’acides sialiques terminateurs de chaînes glycanniques ainsi que par un allongement de ces dernières par des structures poly-N-acétyllactosamines (poly-LacNAc). Ces modifications ont été observées sur les glycoprotéines CD43 et CD45 fortement O-glycosylées et largement majoritaires à la surface des lymphocytes Y. Les lymphocytes T issus des lignées CEM infectées par le virus HIV-1 (CEMLAI/NP) ainsi que les PBL de patients HIV+ présentant une hyposialylation et des structures lactosamines et poly-LacNAc plus nombreuses qu’à la normale. Ces structures constituent le ligand préférentiel de la galectine-1, lectine endogène ayant, entre autres, un rôle immunorégulateur important. L’effet de la galectine-1 a été testé sur les CEMLAI/NP et les PBL de patients HIV+ : une déplétion cellulaire importante specifique de la liaison de la galectine-1, dose-dépendante, et corrélée au niveau d’expression des cores 2 0-glycanniques hyposialylés et allongés en poly-LacNAc. La mort des cellules bystanders, beaucoup plus importante que celle des cellules réellement infectées, semble pouvoir être attribuée à l’activation chronique du système immunitaire. Les lymphocytes sans cesse activés présentent dans ce contexte infectieux des modifications glycanniques favorables à la liaison de la galectine-1. Cette lectine participerait ainsi aux mécanismes d’entrée en phase SIDA.

  • Titre traduit

    Glycans modifications and HIV infection : physiopathological implications


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 94 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 81-94. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04NICE4016
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 04NICE4016bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.