Marguerite Duras, une écriture de la réparation : répétition et subversion de scènes matricielles relevant du topos littéraire et du stéréotype : thèse...

par Sylvie Bourgeois

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Béatrice Bonhomme.

Soutenue en 2004

à Nice .


  • Résumé

    Entirely constructed around the repetition of the same themes and topics, Marguerite Duras' work is often associated with obsession, the origins of which apparently lie in the anguish of want, loss and separation. And yet this reiteration of identical themes, even though generated by distressing emotions, seems to be the driving force of a possible recovery. As is clear from the regular recurrence of the topoï from the ball and the recumbent figures, repetition, through an interplay between various renewals and alterations, allows scenes initially stamped with failure, frustration and domination to be transformed into scenes of mutual love, achievement and liberation. By subversively reusing topoï and stereotypes, repetition implements to settle a transgressive mechanism of fulfilling forbidden desires and making fantasies come true thus dissipating the initial feeling of loss and want. As repetition does not seek to reproduce “The Identical” but plays on “The Different”, it imposes itself both as the setting for a positive reformulation, and an instrument for endless and highly joyful rewriting, always leading a little more towards appeasement and reconciliation.

  • Titre traduit

    Marguerite Duras, a writer of reparation : the repetition and subversion of matrix-shaped scenes, falling within the province of literary topos and stereotype


  • Résumé

    Tout entière construite autour du retour en série des mêmes thèmes et motifs, l'œuvre de Duras est souvent associée à l'obsession, une obsession à l'origine de laquelle se trouveraient l'angoisse du manque, de la perte, et de la déchirure. Il semble pourtant que cette répétition sans fin des mêmes motifs, bien que suscitée par des sentiments douloureux, soit le moteur d'une possible réparation. Comme le montre le retour régulier des deux topoï du bal et des gisants, la répétition permet, par tout un jeu de reprises et de modifications, de transformer des scènes d'abord marquées par l'échec, la frustration, et la domination, en scènes d'amour, d'accomplissement, et de libération. En conduisant à une réutilisation subversive des topoï et des stéréotypes, la répétition permet de mettre en place tout un dispositif transgressif de satisfaction des désirs interdits et de réalisation des fantasmes, capable de conjurer les sentiments initiaux de perte et de manque. Ne cherchant pas à reproduire le même, mais jouant du différent, la répétition s'affirme comme le lieu d'une redite positive, comme le moteur d'une réécriture jubilatoire sans fin, conduisant toujours un peu plus vers l'apaisement et la réconciliation.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par l'Harmattan à Paris

Marguerite Duras, une écriture de la réparation


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (430 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 405-430

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004NICE2017
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004NICE2017

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA1.LETT.1988
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/380
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Marguerite Duras, une écriture de la réparation
  • Dans la collection : Critiques littéraires
  • Détails : 1 vol. (283 p.)
  • ISBN : 978-2-296-03363-4
  • Annexes : Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?