Les approches théoriques et empiriques de la soutenabilité des déficits publics des pays en développement : vers une analyse en termes de seuils avec application au cas de la Tunisie

par Salem Kanoun

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Claude Berthomieu.

Soutenue en 2004

à Nice .


  • Résumé

    The aim of this thesis is firstly to check, from an empirical and theoretical point of view, the potential usefulness of recent literature analyzing fiscal deficits sustainability for the developing countries, secondly to support the necessity to amalgamate the fiscal sustainability and the external sustainability in the developing country context. Both the present value constraint approach and the consistency approach of fiscal deficits sustainability are considered to develop a framework for the Tunisian economy. Running the model shows that the fiscal adjustment is not sustainable contrary to the external adjustment. This " external sustainability / fiscal unsustainability" paradox reinforces the Agénor idea according to which the fiscal sustainability is neither necessary nor sufficient for the external sustainability but they are not. In this respect, fiscal consolidation over the medium term is primordial in order to achieve a sustainable position. Furthermore, a prudent external finance management is needed to support the successful external adjustment


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est d'examiner, d'une part, la pertinence des différentes approches théoriques et empiriques de la soutenabilité des déficits publics pour les pays en développement (PED) et, d'autre part, la nécessité de fusionner l'analyse en termes de soutenabilité budgétaire et l'analyse en termes de soutenabilité extérieure. Partant de l'exposé de l'approche intertemporelle et de l'approche en termes de cohérence de la soutenabilité des déficits publics, la conception et l'exploitation d'un mode��le pour l'économie tunisienne ont montré que la politique d'ajustement budgétaire n'est pas soutenable tandis que la politique d'ajustement externe l'est. Ce paradoxe " soutenabilité extérieure / insoutenabilité budgétaire " conforte l'idée d'AGENOR selon laquelle la soutenabilité budgétaire n'est ni nécessaire ni suffisante pour la soutenabilité extérieure mais elles ne sont pas indépendantes. A cet égard, une consolidation budgétaire à moyen terme est primordiale dans le but d'atteindre une position budgétaire soutenable. En outre, une gestion prudente des finances extérieures est inévitable pour consolider le succès qu'a connu la Tunisie en matière d'ajustement extérieur.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 295 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 275-289

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 04NICE0029
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.