Le patrimoine mégalithique, conscience identitaire du paysage littoral breton : un héritage dévoyé

par Thierry Marcus

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Alain Miossec.

Soutenue en 2004

à Nantes .

  • Titre traduit

    ˜The œinheritance megalithic, identity conscience of the breton littoral landscape , a canted heritage


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous avons tous feuilleté un album des aventures d'Astérix et Obélix, résistants armoricains face à l'invasion romaine. Nous lisons ces aventures avec plaisir, sans nous arrêter sur les détails qui renvoient aux fondements de la culture bretonne et française. Cette bande dessinée est la reproduction d'un héritage identitaire, quasiment édifié de toutes pièces par le premier empire français, à une époque où la nation se construit et évolue comme une " personne ". Tout au long du 19ème siècle, celle-ci va façonner son identité par l'exploration approfondie de la culture bretonne dans laquelle elle croit déceler, au travers de l'architecture mégalithique, les origines de la France. L'Etat met en place, durant ce siècle, les conditions d'une politique d'appropriation des plus prestigieux monuments mégalithiques de la Bretagne, situés pour la plupart sur le littoral morbihannais. Ce faisant, il ne décèle pas l'imbrication qui existe entre ce patrimoine pluri-millénaire et l'identité de la Bretagne. Or, le paysage armoricain est le support de cette identité, qui comporte en son centre une conscience, le patrimoine mégalithique. Ce travail s'attache à retracer les liens entretenus entre le patrimoine mégalithique et le paysage armoricain au cours des âges. Il investit le 19ème siècle, où fermentent les nationalismes qui s'approprient cette conscience identitaire. Cette approche totalitaire va insidieusement se glisser dans la culture touristique, et influencer la culture du paysage du 20ème siècle. Aujourd'hui, l'Etat et la nébuleuse " nationale-environnementaliste " héritiers, chacun à sa manière, du détournement historique de la conscience identitaire de la Bretagne, matérialisent leur action et leur stratégie sur les plus prestigieux des sites mégalithiques du littoral morbihannais. Leur approche idéologique, particulièrement dogmatique, n'est pas sans conséquences pour l'avenir du paysage littoral breton et atlantique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (409 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 359-365

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 04 NANT 3039
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.