La méthode de l'abstraction extensive : des événements aux objets dans la philosophie de la nature d'Alfred North Whitehead

par Guillaume Durand

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Michel Malherbe.

Soutenue en 2004

à Nantes .


  • Résumé

    De 1905 à 1922, l'oeuvre d'Alfred North Whitehead a pour objet principal la construction d'une ontologie moniste et événementielle, au sein d'un empirisme radical : montrer comment les objets fondamentaux de la géométrie, de la physique et de la perception sont des entités abstraites à partir d'un seul et unique type d'entités, les événements, définis comme les éléments ultimes de l'expérience sensible. A cette fin, Whitehead développe la méthode de l'abstraction extensive : un modèle logico-mathématique qui permet d'exprimer ces différents types d'objets dans les termes mêmes des événements et de leurs relations. De l'Enquête sur les Principes de la Connaissance Naturelle (1919) au Principe de Relativité (1922), l'élaboration d'un concept événementiel de nature constitue alors l'une des principales lignes de force des recherches whiteheadiennes : l'identité doit être définie, grâce à la méthode, dans les seuls termes des événements.

  • Titre traduit

    The method of extensive abstraction : from events to objects in whitehead's philosophy of nature


  • Résumé

    From 1905 to 1922, the fundamental goal in A. N. Whitehead's works was the construction, within a radical empiricism, of a monist evenemential ontology, namely, to show how the fundamental objects of geometry, physics and perception are entities abstracted from a single and only one type of entities, events, which are defined as the ultimate elements of sense-experience. For that purpose, he uses the method of extensive abstraction : a logical and mathematical model that allows to express those different types of objects in terms of events and their relationships. From Enquiry on the Principles of the Natural Knowledge (1919) to The Principle of Relativity (1922), the development of a concept of nature based on events constituted then one of the broad outlines of Whitehead's researches : identity must be defined, by the method, only in the terms of events.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 378 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 355-366. Index. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Bibliothèque de Philosophie - Lettres anciennes.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THESE / 499
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.