La petite guerre au XVIIIe siècle : l'exemple des campagnes de Flandre de la Guerre de succession d'Autriche, mises en perspective dans la pensée française et européenne

par Sandrine Picaud

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Pierre Bois.

Soutenue en 2004

à Nantes .


  • Abstract

    Les premiers traités sur l'art de la petite guerre (cette guerre d'escarmouches et d'embuscades, qui remplissait le théâtre des opérations entre les sièges et les batailles), furent publiés en France à partir du milieu du XVIIIe siècle. Pour étudier la petite guerre, il faut donc détailler le contenu de ces traités de tactique. Et les premiers théoriciens, pour décrire cette petite guerre, tiraient les leçons des défaites françaises de 1742 en Bohême, mais s'appuyaient aussi sur les victoires remportées par les Français en Flandre entre 1744 et 1748. C'est durant ces dernières campagnes que la petite guerre française devint véritablement un art, grâce à la maîtrise du maréchal de Saxe qui coordonna ses actions pour la mettre au service d'une stratégie d'ensemble. Cela justifie d'étudier l'exemple des campagnes de Flandre, revisité sous l'angle de la petite guerre. Le thème de la recherche dépasse cependant le cadre d'une simple étude tactique. Ce travail est une contribution à l'étude, plus large, des mentalités d'une époque à l'endroit du fait militaire.

  • Titre traduit

    The little war in the eighteenth century


  • Abstract

    The first treatises on the art of little war (a war consisting in skirmishes and ambushes which, between sieges and battles, filled the theatre of operations) were published in France from the mid-eighteenth century onwards. In order to study little war, it is thus necessary to look into the content of these tactical treatises in minute detail. And in order to describe little war, the first theorists drew the lesson of the French defeats in Bohemia in 1742, but also relied on the French victories in Flanders from 1744 to 1748. The evolution of the French little war into an art definitely dates back to the Flanders campaigns, thanks to Marshal de Saxe, who masterfully coordinated his various actions so as to make little war subservient to a global strategy. This is why it is most relevant to study the case of these campaigns--re-examined here from the specific perspective of little war. However, the topic goes beyond the mere scope of a tactical study. This work is a contribution to a larger study - that of an era's mentalities towards military issues.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Institut de stratégie comparée EPHE UV-Sorbonne à Paris et par Economica à

La petite guerre au XVIIIe siècle


Consulter library

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1072 f .-3 cartes dépl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 979-985

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Institut de stratégie comparée EPHE UV-Sorbonne et par Economica à Paris

Informations

  • Sous le titre : La petite guerre au XVIIIe siècle
  • Dans la collection : Bibliothèque stratégique
  • Détails : 1 vol. (685 p.)
  • Notes : En appendice, choix de documents.
  • ISBN : 978-2-7178-5829-7
  • Annexes : Bibliogr. [609-658]. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.