L' érotisme métaphysique d'André Pieyre de Mandiargues

par Jean-Claude Ferré

Thèse de doctorat en Langue et littérature française

Sous la direction de Régis Miannay.

Soutenue en 2004

à Nantes .

  • Titre traduit

    Metaphysical eroticism of Pieyre de Mandiargues


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Mandiargues est un auteur érotique, mais son érotisme est " métaphysique " Quelle définition apporter à ce terme alors que Mandiargues ne précise nulle part sa pensée ? Son érotisme est " métaphysique " comme l'est la peinture de Chirico, comme l'est aussi Ferrare, " La cita métafisica " C'est en effet un érotisme abstrait, une recherche transcendantale onirique et fantastique, une sublimation romantique, un absolu déconnecté de la réalité. L'érotisme, nourri de ses fantasmes ou de ses rêves est avant tout pour lui matière, prétexte à écriture. Mais il est aussi déstabilisation, révolte contre les valeurs bourgeoises qu'il honnissait. Comme la plupart des grands écrivains, Mandiargues a crée un monde secret et singulier dont il ne livre guère les clés. C'est un monde qui lui est propre où érotisme et fantastique se rejoignent, monde cohérent fait d'une écriture " précieuse " à la limite du " gongorisme " monde fait d'allusions ésotériques, psychanalytiques, de rêves entretenus aussi longtemps que nécessaire, dominé par l'amour de la femme, le sado-masochisme et le couple infernal éros et thanatos, que vient rejoindre chronos.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 330 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 291-312

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04 NANT 3002
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.