Identification et étude de nouveaux médiateurs du rejet et de l'induction de tolérance dans un modèle d'allogreffe chez le rat

par Cédric Louvet

Thèse de doctorat en Médecine. Immunologie

Sous la direction de Maria Cristina Cuturi.


  • Résumé

    La connaissance approfondie des mécanismes immunologiques menant au rejet ou à la tolérance d'une allogreffe représente un enjeu capital pour améliorer le succès de la transplantation d'organes chez l'homme, avec pour objectif d'éviter les traitements immunosuppresseurs. La première partie de cette thèse a été consacrée à l'étude du rôle d'une nouvelle molécule de la famille du TNF, TRANCE, dans le rejet d'allogreffe vascularisée chez le rat. Nous montrons que la voie TRANCE-RANK participe aux mécanismes du rejet aigu ainsi qu'au développement des lésions de rejet chronique, indépendament de la voie CD40L-CD40. La seconde partie, constituant l'objectif principal de cette thèse, consistait à isoler des gènes spécifiquement exprimés dans des allogreffes cardiaques dans un modèle d'induction de tolérance par transfusion de sang du donneur (TSD) chez le rat. Une méthodologie de recherche de gènes différentiellement exprimés a été mise en place, en utilisant notamment les techniques d'Hybridation Soutractive Suppressive et de PCR quantitative en temps réel. Nous montrons que la chimiokine Fractalkine et son récepteur CX3CR1 son fortement exprimés dans les greffons tolérés, et que les cellules CD8+ du receveur, requises pour la tolérance, sont responsables de cette induction. Nous avons d'autre part identifié une molécule de fonction inconnue, que nous avons appelée TORID (TOlerance-Related and InduceD transcript), puis démontré son appartenance à la famille du CD20. TORID est localisée dans l'enveloppe nucléaire des cellules dendritiques et des macrophages. Son expression est associée à l'état d'inactivation de ces cellules. L'ensemble des ces résultats contribuent à une meilleure compréhension des mécanismes gouvernant le rejet ou l'induction de tolérance dans ce modèle d'allogreffe

  • Titre traduit

    Identification and study of new mediators of rejection and tolerance induction in a rat allograft model


  • Résumé

    Understanding of immune mechanisms leading to allograft rejection or tolerance is essential to improve organ transplantation in human, with the aim to avoid immunosuppressive treatments. The first part of this thesis is devoted to the study of the role of a new TNF family member, TRANCE, in allograft rejection in the rat. We show that the TRANCE-RANK pathway participates in acute rejection processes as well as in the development of CD40L-independent chronic rejection. The second part, representing the main objective of this thesis, consists in isolating genes specifically expressed in cardiac allografts in a rat model of tolerance induction by donor-specific blood transfusions (DST). We have set up a methodology of gene searching using suppressive subtractive hybridization and real-time quantitative PCR. We show that the chemokine Fractalkine and its receptor CX3CR1 are strongly expressed in tolerated grafts, and that host CD8+ cells, which are required for tolerance, control this induction. Moreover, we have identified a molecule of unknown function which we named TORID (TOlerance-Related and InduceD transcript). We show that TORID belongs to the CD20 family and is localized at the nuclear envelope of dendritic cells and macrophages. TORID expression is associated with the inactivation state of these cells. Taken together, these results contribute to a better understanding of the mechanisms governing rejection or tolerance induction in this model

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (253 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 215-237 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04 NANT 26-VS
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6972
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.