Étude des corrélations de particules étranges mesurées par l'expérience STAR dans les collisions d'ions lourds ultra-relativistes au RHIC

par Gaël Renault

Thèse de doctorat en Physique nucléaire

Sous la direction de Barbara Erazmus.

Soutenue en 2004

à Nantes .


  • Résumé

    La fonction de corrélation permet de caractériser l'extension spatio-temporelle de la source de particules émises lors de collisions d'ions lourds ultra-relativistes. L'expérience STAR est dédiée à l'étude de la formation d'un nouvel état de la matière appelé Plasma de Quarks et de Gluons. La fonction de corrélation p- est supposée être plus sensible à de plus grandes tailles de source que le système p-p, grâce à l'absence de l'interaction Coulombienne. Dans le cadre de cette thèse, les fonctions de corrélation p- , - , - , et p- mesurées dans les collisions Au+Au à = 200 GeV sont étudiées en utilisant un modèle analytique. On montre que les comportements des systèmes p- et - sont en accord avec les mesures antérieures. Les fonctions de corrélation - et p- , mesurées pour la première fois, montrent un fort signal correspondant à l'annihilation baryon-anti-baryon. La paramétrisation des fonctions de corrélation a permis la caractérisation des interactions dans l'état final.


  • Résumé

    Non-identical correlation functions allow to study the space-time evolution of the source of particles formed in ultra-relativistic heavy ion collisions. The STAR experiment is dedicated to probe the formation of a new state of nuclear matter called Quark Gluon Plasma. The p- correlation function is supposed to be more sensitive to bigger source sizes than the p-p because of the absence of the final state Coulomb interaction. In this thesis, p- , - , - , and p- correlation functions are studied in Au+Au collisions at = 200 GeV using an analytical model. The p- and - correlation functions exhibit the same behavior as in previous measurements. The - and p- correlation functions, measured for the first time, show a very strong signal corresponding to the baryon-anti-baryon annihilation channel. Parameterizing the correlation functions has allowed to characterize final state interactions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 136 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 131-136

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004 NANT 2033
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Centrale de Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004/REN
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.